iPhone 5 : la livraison des écrans a commencé !

Pour concevoir ses iPhone, ses iPod Touch ou ses iPad, Apple s’appuie bien évidemment sur plusieurs constructeurs. Il en ira de même pour l’iPhone 5 et c’est justement ce qui nous intéresse aujourd’hui puisque nous savons que Sharp produira une partie des écrans de ce dernier. Or justement, c’est à l’occasion d’une conférence de presse dédiée aux résultats financiers de la firme que son directeur – Takashi Okuda de son petit nom –  a indiqué que la livraison des écrans du nouvel iPhone avait commencé. En tout état de cause, ce dernier devrait donc bien arriver sur le marché pour le mois de septembre.

iPhone 5 : la livraison des écrans a commencé !

C’est donc dès ce mois-ci que Sharp va commencer à livrer les écrans du prochain iPhone. Des écrans dont on ne sait encore rien si ce n’est qu’ils devraient offrir une diagonale tournant autour des 4 pouces et jouer bien évidemment la carte du Retina. Précisons en outre que ce ne sont pas moins de trois constructeurs spécialisés qui ont travaillé sur l’écran de l’iPhone 5. Sharp, bien sûr, mais également LG et JDI (Japan Display Inc). Bien évidemment, Okuda n’a absolument pas évoqué la date de sortie du mobile, il y a de toute façon de grandes chances qu’il n’en sache rien lui-même. Cela étant dit, d’après les dernières rumeurs en date, ce dernier pourrait montrer le bout de son nez dès le 12 septembre à l’occasion d’une Keynote dédiée et se retrouver ensuite sur le marché quelques jours plus tard.

En tout cas, ce qui m’étonne au plus haut point, c’est que le directeur de Sharp ait osé abordé ce point durant sa conférence. Cupertino, on le sait, éprouve une certaine fascination pour le culte du secret et elle fait toujours en sorte que ses différents partenaires n’abordent jamais ses produits avant leur sortie. Sachant que la santé de Sharp n’est pas au beau fixe – le groupe va supprimer prochainement plus de 5.000 emplois pour compenser la lourde perte du premier trimestre de l’année (138,4 milliards de yens, soit trois fois plus que l’année dernière à la même époque) -, on peut dire qu’il prend un sacré risque. Apple aime la discrétion, c’est vrai, mais la firme a également la rancune tenace.

Via