Pour Edward Snowden, bientôt une adoption en masse du Bitcoin, les retardataires auront tort

À ses débuts, presque tout le monde prédisait que le Bitcoin n’aurait aucun avenir. Mais la donne a bien changé depuis, avec une unité de Bitcoin valant plus de 45 000 $. D’ailleurs, les analystes estiment que sa valeur continuera de croître avec le temps.

Récemment, Edward Snowden, a déclaré sur Twitter que certains gouvernements ont justement capté le filon, et que probablement, ces derniers considèreront bientôt le Bitcoin comme une monnaie officielle.

Un Bitcoin devant l'écran d'un ordinateur
Photo de André François McKenzie sur Unsplash

Le célèbre lanceur d’alertes d’ajouter que les retardataires ne pourront que regretter de ne pas avoir sauté à temps sur l’occasion. Et si l’on se fie aux récents événements, on est peut-être déjà dans la phase de transition.

Le Bitcoin représente le futur dixit Edward Snowden

Aaron van Wirdum, un journaliste spécialisé dans le Bitcoin et les cryptomonnaies en général, a écrit que dans un futur proche, le Bitcoin sera utilisé comme une monnaie courante. Il nous permettra par exemple d’acheter un burger au McDonald’s.

Et le pays qui a effectué le premier pas pour que cela devienne réalité fut El Salvador.

En effet, en juin 2021, le président salvadorien Nayib Bukele a lancé la création d’une nouvelle infrastructure financière avec Strike, qui se trouve derrière une plateforme de portefeuille numérique. Et pas plus tard que la semaine dernière, en instaurant une loi, Bukele a reconnu le Bitcoin comme était une monnaie valable.

Ainsi, El Salvador devient le premier pays à officiellement adopter le Bitcoin. Et selon Edward Snowden, d’autres pays suivront l’exemple d’El Salvador, mais ceux qui seront à la bourre ne pourront que regretter.

A lire aussi : Il perd 16 bitcoins et poursuit les parents de deux enfants

Malgré tout, beaucoup restent encore sceptiques

Le cas d’El Salvador (Amérique centrale) fait ainsi penser que les prédictions d’Edward Snowden ne sont pas dénuées de sens. Malgré tout, l’acceptation de cette emblématique cryptomonnaie n’est pas pour autant gagnée.

En effet, ses détracteurs blâment souvent son impact néfaste sur l’environnement, mais le plus grand doute se pose quant à la valeur réelle du Bitcoin et à son cours imprévisible. D’ailleurs, les institutions financières sont en première ligne dans ce débat.

Malgré toute cette hésitation, la machine est déjà en marche. Ainsi, le Honduras (un autre pays d’Amérique centrale) envisage de prendre de l’avance, en suivant les pas d’El Salvador.