L’effet pervers de la pandémie sur l’éducation

La pandémie mondiale a bouleversé nos vies. La plupart d’entre nous ont dû par exemple se tourner vers le télétravail. Les plus jeunes, quant à eux, ont dû s’adapter aux cours en ligne. Aujourd’hui, alors que nous commençons à retrouver un semblant de normalité, les enseignants déplorent les effets de la pandémie sur l’éducation.

Aux États-Unis, plus de 340 000 élèves du jardin d’enfants n’ont pas assisté aux cours en ligne ou ne se sont pas présentés en personne à l’école. Cela concerne les 18 derniers mois. D’après les enseignants, le taux d’absentéisme durant cette période était plus élevé à la maternelle que dans les autres classes. Mais les élèves du jardin d’enfants ne sont pas les seuls concernés.

Un enfant en train d'écrire
Crédits Pixabay

Comme le soulignent les enseignants, des étudiants de tout âge ont manqué les cours durant toute une année depuis le début de la pandémie.

A lire aussi : Covid-19 : bientôt des vaccins pour les jeunes enfants ?

Des enseignants en difficulté

Les enseignants se trouvent actuellement en difficulté. Comme le rapportent nos confrères du site The Atlantic, ces derniers ne savent pas à quoi s’attendre pour les prochaines rentrées. Certains d’entre eux ont déclaré qu’il était maintenant plus difficile de prévoir leurs cours.

Ils partent du principe que les élèves qu’ils vont avoir dans leur classe auront tous des niveaux différents, car certains d’entre eux n’ont pas assisté aux cours pendant des mois. Margaret Meyer enseigne au sein de la Grace Church School in New York City. Elle a expliqué au micro du site The Atlantic qu’elle a exploré plusieurs options pour la rentrée.

A lire aussi : Covid-19 : et maintenant, un variant Mu

Dans l’impasse

Margaret Meyer a confié qu’elle était terrifiée par la situation actuelle.

« En plus d’avoir à enseigner à des étudiants qui n’ont pas été en classe depuis presque 18 mois, certains de nos professeurs n’ont pas enseigné en personne depuis longtemps. »

Cela rejoint l’avis d’un autre enseignant de l’école publique New Rochelle qui explique que pour l’instant, « personne ne sait vraiment à quoi s’attendre. C’est impossible de planifier. »

À l’heure actuelle, les enseignants se trouvent dans une impasse. Ces derniers ne peuvent plus poursuivre leurs cours comme avant. Ils doivent en effet prendre en compte le fait que certains élèves sont en retard. Certains d’entre eux prévoient d’évaluer ce que les étudiants ont retenu de leur classe précédente avant d’établir un programme.

Ils adapteront ainsi leur programme en fonction des connaissances de chacun.

Mots-clés Covid-19