C’est prouvé, la pleine Lune a bien un effet sur le sommeil (et pas que)

Les scientifiques se sont longtemps intéressés aux effets de la pleine Lune sur le sommeil. De nombreuses recherches ont été menées à ce sujet au cours de ces dernières années. La plupart d’entre elles tendent à confirmer le fait que la Lune influence bel et bien notre sommeil.

Récemment, des chercheurs de l’Université de Washington (Etats-Unis) ont réalisé une étude qui nous donne plus d’informations à ce sujet. Les résultats de leurs recherches ont révélé que durant un cycle lunaire de 29,5 jours, les gens s’endorment plus tard. Qui plus est, ils dormiraient moins longtemps.

Crédits Pixabay

D’après les scientifiques, cela serait un effet de la lumière naturelle de la Lune.

Une étude menée sur différentes communautés

Cette étude a été menée sur plus de 500 participants. Les chercheurs ont pris soin de choisir des individus appartenant à des communautés différentes. Le premier groupe était constitué de 98 indigènes vivant à Toba-Qom, en Argentine. Ces derniers se distinguaient par leur accès à l’électricité. Certains en étaient privés. D’autres y avaient un accès limité. Ceux qui avaient la chance de se trouver dans une zone urbaine pouvaient en profiter totalement.

Le deuxième groupe, quant à lui, réunissait plus de 464 étudiants vivant à Seattle (Etats-Unis), une ville entièrement électrifiée. Tous ces participants ont été équipés d’un accéléromètre. Ils devaient le porter pendant qu’ils dormaient la nuit. Les données enregistrées par cet appareil ont montré que les participants vivant dans des zones urbaines se coucheraient plus tard que ceux qui habitent dans des régions dépourvues d’électricité. Ils dormiraient également moins.

Une question de lumière

En dépit de cela, les chercheurs ont noté des similarités au niveau de leur cycle de sommeil. En effet, ils ont rapporté les mêmes oscillations du sommeil chez tous les participants. Leur intensité variait juste en fonction de l’exposition des sujets à la lumière. Selon eux, cela prouve que la lumière émise par la Lune pendant un cycle de 29,5 jours perturbe notre sommeil.

« En général, la lumière artificielle perturbe nos horloges circadiennes innées de manière spécifique. Elle nous fait dormir plus tard dans la soirée et nous fait dormir moins. Ce sont les mêmes schémas que ceux que nous avons observés ici avec les phases de la Lune. »

Leandro Casiraghi, chercheur à l’Université de Washington, a déclaré que ce « phénomène pourrait correspondre à une adaptation qui a permis à nos ancêtres de profiter d’une source naturelle de lumière dans la soirée. »

Mots-clés lune