Le drôle d’effet de la réalité virtuelle sur notre perception du temps

Des scientifiques ont mené une étude visant à déterminer la relation entre la réalité virtuelle et notre perception du temps. Apparemment, l’utilisation de cette technologie perturbe notre notion du temps.

On peut facilement perdre la notion du temps lorsqu’on se concentre sur une tâche ou lors d’une session de jeu vidéo. Cet effet semble être beaucoup plus notable lorsqu’on utilise une technologie de réalité virtuelle. Des chercheurs de l’université de Californie à Santa Cruz ont ainsi découvert que le temps passe vite quand on porte un casque VR par rapport au fait de jouer au même jeu sur un écran. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Timing & Time Perception. À noter que l’idée est venue de Grayson Mullen. Cet étudiant en sciences cognitives a sollicité l’expertise du professeur de psychologie Nicolas Davidenko pour mettre en place l’expérimentation.

Crédits Jay Ross – Pixabay.com

Le duo a ainsi observé que les participants à l’étude avaient beaucoup plus de mal à évaluer la perception du temps lorsqu’ils étaient plongés dans la réalité virtuelle.

La compression du temps comme effet de la VR

Pour cette expérimentation, les chercheurs se sont appuyés sur un jeu de labyrinthe compatible avec les casques classiques. Les participants ont testé la version VR, puis celle conçue pour fonctionner sur un écran classique, l’un après l’autre. L’ordre était choisi au hasard. Lorsqu’il s’agissait de jouer sur un écran, les participants n’avaient eu aucune difficulté à estimer le moment où ils pensaient avoir joué durant cinq minutes, et ce, en dépit de l’absence d’une horloge. En revanche, quand il s’agissait de jouer en VR, ceux-ci ont eu besoin en moyenne de 72,6 secondes supplémentaires pour arrêter de jouer, pensant que les cinq minutes n’étaient pas encore écoulées.

« C’est la première fois que nous pouvons vraiment isoler que ce n’est pas seulement que vous jouez à un jeu vidéo, ou le contenu de tout ce que vous voyez. C’est vraiment le fait que c’est la réalité virtuelle par rapport à un écran conventionnel qui contribue à cet effet de compression temporelle », a déclaré Mullen.

La compression du temps est l’impression selon laquelle le temps passe plus vite qu’on ne le pense. Les chercheurs suggèrent que cet effet pourrait être le résultat du fait que l’utilisateur perde la notion de la réalité avec la réalité virtuelle. Un phénomène qui ferait à son tour perdre toute notion du temps.

A lire aussi : Titan VR, le casque à réalité virtuelle un peu particulier

Une technologie à la fois néfaste et bénéfique

La réalité virtuelle est une technologie qui continue d’évoluer. Elle devient de plus en plus immersive, ce qui n’est pas sans conséquence sur le plan psychologique, mais aussi physiologique. Les jeux vidéo sur un moniteur conventionnel parviennent déjà à bouleverser le quotidien des consommateurs en créant une addiction. Les chercheurs craignent que la technologie VR amplifie le phénomène.

Mais la réalité virtuelle a aussi ses bons côtés. Associée à la médecine, elle pourrait par exemple aider à soulager les douleurs mentales endurées par les patients qui doivent suivre un long protocole de soins, sans parler de la possibilité de s’en servir dans les domaines du tourisme et de l’éducation.