Egypte : un nouveau temple découvert au milieu du désert

Des archéologues ont découvert un temple au milieu du désert occidental de l’Égypte. Cette découverte a été effectuée sur un site archéologique appelé Al-Salam qui se situe à environ 322 km au sud des rives de la Méditerranée. Le temple en question possède une structure gréco-romaine dont l’entrée principale et la cour avant ont été facilement repérées par les archéologues.

Selon l’archéologue du site, Sarah Parcak, il n’est pas courant de tomber sur les vestiges d’un temple, surtout en Égypte. Cette découverte permettra peut-être aux archéologues de glaner plus d’informations concernant l’Oasis de Siwa.

Au fur et à mesure que les fouilles se poursuivent, les archéologues sortent au grand jour des objets anciens ayant orné le temple.

L’histoire de l’Oasis de Siwa enfin révélée ?

L’Oasis de Siwa fait partie des colonies égyptiennes les plus mystérieuses. Elle se situerait entre la mer de sable de l’Égypte et la dépression de Qattara. Son histoire est assez méconnue. À l’heure actuelle, les experts pensent que la population de cette colonie aurait vécu 10 000 ans avant notre ère.

Cependant, l’analyse des décombres de ce temple pourrait faire émerger d’autres hypothèses. À une époque, l’Égypte était sous domination hellénistique avant de tomber sous la domination romaine. Malgré cela, l’architecture et les religions égyptiennes sont restées vivaces.

C’est pourquoi les bâtiments de cet ancien temps, y compris ce temple, sont ornés des signes religieux propres à l’Égypte ancienne.

Des fouilles qui dureront jusqu’à la fin de l’année

Les archéologues annoncent que beaucoup d’artefacts sont encore à déterrer sur le site. Concrètement, ces travaux pourraient bien s’étendre jusqu’à la fin de l’année. Les archéologues ont déjà mis la main sur des poteries, des sculptures de tête humaine, des statues de lions, des pièces de monnaie et des piliers décorés avec des motifs anciens.

Les experts espèrent que ces fouilles révèleront les activités qui ont eu lieu dans l’Oasis de Siwa et que cela leur révèlera également plus d’indices sur les rapports qu’entretenaient les habitants de l’Oasis avec les étrangers. À cette époque, les temples servaient non seulement de lieux de cérémonie, mais aussi de lieux de commerce et de socialisation.

Selon la déclaration de l’archéologue Parcak à National Geographic, l’Égypte ancienne est une civilisation que nous pensions déjà connaître. Pourtant, elle nous réserve encore bien de surprises et de mystères.

Mots-clés archéologieégypte