Élection présidentielle : Facebook aurait favorisé la victoire de Donald Trump

Le directeur numérique de la campagne de Donald Trump, Brad Parscale, a révélé à CBS que Facebook avait joué un rôle déterminant dans la victoire de Trump à l’élection présidentielle américaine. En effet, il avoue s’être servi de ce réseau social pour sensibiliser les populations en zone rurale de voter pour son candidat.

Si le réseau social Twitter a permis à Donald Trump de communiquer directement aux internautes, Facebook lui avait apporté la victoire.

IA Facebook

C’est lors de l’émission télévisée transmise en octobre par CBS aux États-Unis que ce directeur de campagne avait dévoilé les détails du déroulement de la campagne de Donald Trump.

Facebook a aidé l’équipe de campagne de Trump à séduire les gens vivant dans les campagnes

Malgré le fait que la participation et l’importance des réseaux sociaux dans les événements d’envergure ne soient plus un fait nouveau, ce témoignage de Brad Pascale suscite quand même l’étonnement de tous.

Le directeur numérique de Donald Trump a expliqué au journaliste Lesley Stahl que Facebook était un moyen plus efficace de rallier les gens plutôt que de faire des campagnes publicitaires télévisées.

De même, l’expert en stratégie numérique de la campagne de Trump a avoué avoir dépensé plus de la moitié du budget de campagne sur Facebook.

On constate que près de cinquante milles à cent mille publicités ont circulé chaque jour sur Facebook à l’époque de la campagne électorale. Brad Parscale avait d’ailleurs souligné que c’était cette manière d’utiliser la plateforme qui avait fait la différence avec Hilary Clinton.

Hilary Clinton aurait refusé de passer par les services publicitaires du réseau social

La stratégie de Trump ne reposait pas uniquement sur les publicités que lançait son directeur de campagne sur Facebook. Selon Brad Parscale, le réseau social lui-même comptait des partisans de Trump qui s’investissaient pour optimiser au maximum le déroulement de la campagne sur Facebook.

La plateforme a également proposé ses services aux responsables de campagne d’Hilary Clinton mais ces derniers les auraient catégoriquement refusés. En utilisant Facebook pour mettre l’accent sur les problèmes qui concernaient de près les personnes habitant en zone rurale, Brad Parscale a ainsi réussi rallier les votes en faveur de Donald Trump.

Pour Brad Parscale, même si les réseaux sociaux étaient à l’origine l’expression du libéralisme, si l’on sait les manipuler, ils peuvent très vite devenir des outils pour favoriser le conservatisme.