Electronic Arts augmente drastiquement le prix de ses jeux sur Steam en France

Electronic Arts a édité de nombreux excellents jeux depuis sa création. Mais depuis plusieurs années, certains reprochent à la société de pratiquer une politique principalement axée autour de l’argent. Cette impression est renforcée par la présence de nombreuses micro-transactions dans les jeux EA, dont le plus gros exemple reste le naufrage Battlefront II. Une méthode d’autant plus scandaleuse que ces achats sont incorporés à des jeux déjà payants, loin du modèle free-2-play déjà plus compréhensible. Et aujourd’hui, ScreenRant nous apprend que EA a décidé de faire flamber le prix de ses jeux sur Steam.

Plusieurs utilisateurs de Reddit ont constaté une hausse de prix des jeux EA sur Steam, notamment en France.

Electronic Arts : tous les jeux de l'AppStore à 0,79 euros !

Des augmentations qui vont jusqu’à 10 euros pour des jeux ayant plusieurs années.

EA augmente de façon drastique le prix de ses jeux

Mais que se passe-t-il sur Steam ? Comme le remarquent plusieurs utilisateurs sur Reddit, le prix d’un tas de jeux a augmenté.

En France, SimCity 4 Deluxe Edition passe de 9,99 euros à 19,99 euros. Côté Mass Effection Collection, c’est une hausse de 27,99 euros à 34,99 euros. Pour Crysis 2 Maximum Edition, il faudra compter 29,99 euros au lieu de 19,99 euros. Des augmentations jusqu’à 10 euros plutôt conséquentes, notamment pour l’édition Deluxe de SimCity 4 qui accuse tout de même 17 ans d’âge.

ScreenRant remarque le prix des jeux n’a en revanche pas bougé du côté des USA, où les jeux EA connaissent pourtant un large succès. Le site avance quant à lui une théorie expliquant ces augmentations. Selon lui, ces hausses pourraient motiver les joueurs à quitter Steam pour Origin. Car Origin, pour rappel, n’est autre que la boutique en ligne d’EA… où les jeux précédemment cités n’ont pas augmenté, comme par hasard !

Sans virer dans le complotisme, cette théorie tient plutôt la route, surtout lorsque l’on sait qu’il existe une vraie guerre entre les différentes boutiques en ligne, notamment contre le monopole Steam.

C’est notamment à ce monopole qu’a décidé de s’attaquer Epic Games avec son Epic Games Score : revenus plus grands pour les développeurs, jeux gratuits, exclusivités temporaires d’un an (Metro Exodus, Borderlands 3). EA cherche-t-il à son tour, avec Origin, à gratter des parts du côté de Steam ?…