Eleglide M1 plus : Test, avis et présentation du vélo électrique

Ces derniers temps, vous n’avez pas pu ne pas voir l’essor des deux-roues électriques si vous habitez en ville. Très pratiques pour faire un petit bout de chemin entre deux transports en commun, ces appareils, toujours plus demandés, sont aussi de plus en plus performants.

Photo du vélo électrique Eliglide M1 plus
Photo du vélo électrique Eliglide M1 plus

Mais cet engouement provoque aussi l’apparition d’un grand nombre de fabricants et de modèles sur des créneaux et besoins de plus en plus variés. Eleglide s’est attaqué ici aux VTT avec l’Eleglide M1 Plus et plus spécifiquement à une utilisation en montagne (donc reliefs, chemins terreux, bosses), utilisation qui requiert une grande solidité, des suspensions bien bossées et une excellente prise en main.

Récemment ils ont sorti pour cela deux modèles « Mountain Bike », le M1 et le M1 Plus. Je teste aujourd’hui le Eleglide M1 Plus. Les passionnés de balades mouvementées en montagnes peuvent-ils faire confiance au Eleglide M1 Plus pour leur offrir les même sensations qu’un VTT classique avec une assistance électrique ? Les yeux fermés !

Fiche Technique du vélo électrique Eliglide M1 plus

Caractéristiques

  • Poids : 21 kilos
  • Matériau : Alliage d’aluminium
  • Taille des roues : 27 pouces
  • Dérailleur : Shimano 21 vitesses (3X7)
  • Freins : Freins à disque doubles mécaniques
  • Suspensions : Amortissement hydraulique verrouillable

Capacités

  • Vitesse maximum : 25km/h
  • Charge maximum recommandée : 100 kilos.
  • Montée maximum : 15°

Moteur et batterie

  • Batterie : 12.5Ah, 36V, 450Wh
  • Temps de charge : Environ 7 heures de 0% à 100%
  • Autonomie : 100km en mode « Assistance » et 50km complètement à l’électrique
  • Puissance : 250W
  • Écran LCD « Smart » pour le contrôle des modes d’assistance électrique et le contrôle de la vitesse
  • Trois modes d’assistance électrique (Complet, aide et aucun), ainsi que cinq niveaux de puissance
  • La batterie est amovible

Différences avec le modèle M1

Les différences ne sont pas extrêmes entre les deux modèles. Le cadre du M1 est un peu plus petit et il fait un demi kilo de moins. La principale différence réside dans la batterie, le M1 embarque une batterie de 36V et 7.5Ah qui lui permet une autonomie de 30km en mode électrique complet et 65km en mode assistance (50km et 100km pour le M1 Plus).

 

Déballage et montage de l’Eleglide M1 Plus : il a de la gueule

Soulignons pour commencer que le Eleglide M1 Plus est livré en kit dans sa boîte, comme c’est l’habitude. La première mission sera donc d’assembler le guidon, la selle, la roue avant, le phare et les réflecteurs. Toutes les pièces nécessaires sont présentes, parfois avec du rechange, et Eleglide a même pensé à fournir des clés et clés Allen pour chaque opération.

Montage du vélo électrique Eliglide M1 plus
Montage du vélo électrique Eliglide M1 plus

Grâce au manuel, le montage brut ne prend que très peu de temps, mon appareil est paré à fonctionner en 15 minutes et encore parce que je m’y suis pris comme un manche. Par contre, les réglages prendront un peu plus de temps pour les connaisseurs : le placement de l’écran Led, hauteur de la selle, parfait alignement du guidon et de la roue avant, placement des câbles, de la sonnette … tout ceci réclame une position impeccable.

Particulièrement si vous n’êtes pas si à l’aise que ça sur un vélo, car, viser les petits boutons d’un écran quand vous êtes lancé à 25km/h et que des voitures vous roulent autour, peut s’avérer compliqué. Bien entendu, je recommande de faire ces manipulations à l’arrêt. L’ensemble a de la gueule. Je suis trop habitué aux deux-roues électriques ultra-urbains : colorés, compacts, mignons, taillés pour le transport en commun et les petites rues bondées.

Clairement ce n’est pas ce qu’on recherche quand on achète un VTT et ma crainte était que cette influence du design habituel de l’électrique vienne « adoucir » les contours d’un véhicule nommé « Mountain Bike », et bien non. L’impression générale est celle d’une grande solidité, le guidon est grand, le cadre est robuste (et grand), les roues sont larges (et grandes), les pneus donnent tous les gages d’une excellente qualité et après dix jours d’utilisation quotidienne, je n’ai rien à reprocher aux finitions.

On retrouve l’inévitable écran LED sur le guidon, un bouton ON/OFF, un « Plus », un « Moins » et pas mal d’informations. La vitesse, les modes et puissances de l’assistance électrique, la charge de la batterie et le kilométrage. Petite remarque personnelle (et seul point négatif de cette critique), ça fait quand même un beau paquet de câbles sur le guidon avant, ce qui peut désarçonner les habitués du vélo.

Matériaux de qualité, finitions de qualité, assemblage rapide et simple … C’est un triplé gagnant pour le Eleglide pour l’instant. J’apprécie beaucoup de me déplacer en ville avec ce bolide au style impeccable et un plus solide (pour ne pas dire viril) que ma trottinette. Que des bons côtés et pas grand-chose à reprocher jusque-là, mais, et c’est le plus important, qu’en est-il des performances ?

Performances et autonomie : 100 kilomètres 

Avec sa batterie de 36 V et 7.5 Ah, le M1 Plus peut parcourir jusqu’à 50km en mode tout électrique ou 100 km avec l’assistance. Pour moi qui ai beaucoup testé de petites trottinettes urbaines ces derniers temps, c’est une très bonne surprise de retrouver une autonomie aussi grande et la vitesse maximum.

Cette réussite vient avec un temps de rechargement relativement long. Il faudra attendre 7h avant d’atteindre la pleine charge. Faible inconvénient compte tenu de l’autonomie apportée. A noter la batterie est amovible, la clé de démarrage permet de l’ôter et démarrer le moteur.

Utilisation du vélo électrique Eliglide M1 plus
Utilisation du vélo électrique Eliglide M1 plus

Le moteur électrique en lui-même est de 250W et permet d’atteindre des pointes de 25 km/h, il s’agit de la puissance et de la vitesse maximales autorisées selon la législation européenne en vigueur pour ce genre de véhicules. On démarre au niveau 1 à 12km/h jusqu’à atteindre 25 km/h au niveau 5.

Pour ajouter au confort de la conduite et de l’utilisation, le vélo Eleglide M1 Plus s’adapte en fonction des besoins et des situations en proposant également 3 modes de conduite complémentaires :

  • Tout électrique (Vous ne pédalez pas, il avance tout seul)
  • Assistance au pédalage (
  • Conduite Manuelle 

Un vélo électrique est parfois lourd et lorsqu’il faut le déplacer à pied, cela peut rapidement s’avérer pénible. Pour contourner cette difficulté, Eleglide a mis en place, comme certains conccurents, le mode « Push », le véhicule avance alors sans pédalage à 6km/h, de quoi faciliter les déplacements à pied.

Ce mode est toujours le bienvenu, surtout que pousser les 21kg peut s’avérer fastidieux sur des distances un peu longues ! Côté transmission, le M1 Plus dispose à l’avant du dérailleur SunRun 42T raccordé à une boîte Shimano 21 vitesses et pour l’arrière le dérailleur Shimano Tourney TZ.

Le constructeur Shimano est une véritable référence dans le domaine, les changements de vitesse sont rapides, incisifs et les passionnés s’y retrouveront parfaitement. Habitants sur les bords de la Loire, je n’ai pas de « montagne » à proximité pour tester ce « Mountain Bike », mais j’ai pu tester les suspensions à travers champs, chemins, pentes et bosses quand même.

Cette utilisation de campagne (campagne bien accidentée quand même, je n’ai pas épargné la pauvre machine), m’a offert une conduite très agréable, les suspensions font largement le travail. J’ai quand même ressenti quelques bonnes vibrations sur des bosses aussi je pense que c’est un peu léger pour des champs de cailloux.

En revanche, sur le bitume, les sensations sont excellentes. Les freins font très bien le boulot même si j’ai noté des chuintements lors des freinages un peu brutaux.

Vendu à 849 euros, mais pour quelle utilisation ?

Les vélos électriques constituent une excellente alternative aux bicyclettes traditionnelles et, jusqu’à présent, ni la tendance ni la demande n’ont ralenti. Bien que le prix des vélos électriques se soit considérablement amélioré au cours des cinq dernières années, les VTT électriques sont encore loin derrière.

Ce prix est cependant, à mon sens, justifié, par l’utilisation de composants plus puissants, ils sont plus solides, plus durables, plus puissants. Et surtout et c’est selon moi un excellent argument, moins à la mode ! Les modèles de trottinette électrique sortent à un rythme effréné, fabriquées en masse, parfois par des entreprises éphémères.

Elles ont recours aux composants et matériaux les moins chers possibles et à des prix « imbattables » pour se tailler une place dans le cœur d’une clientèle toujours plus grande. Mais pour une qualité qui s’en ressent évidemment.  C’est un marché encore très variable et, selon les modèles, un achat de trottinette électrique low-cost (mais pas que), peut s’avérer un très mauvais choix et un gâchis.

Les vélos électriques ne sont pas une technologie nouvelle et, s’ils bénéficient de cette mode, ils en subissent beaucoup moins les mauvais aspects avec des fabricants expérimentés. Eleglide est tout sauf une marque éphémère et la grande qualité de son M1 Plus en est pour moi une preuve suffisante.

C’est un vélo électrique parfaitement conçu et pensé. Par ailleurs, si je fais une différence importante entre les routes urbaines et la campagne / montagne dans ce test, j’ai réalisé que l’aspect tout terrain de ce vélo est aussi un très bon apport en ville. Il grimpe les côtes comme personne, peut encaisser sans broncher les rebords de route, les nids de poule et les rebords de trottoir, tout en me permettant des balades dans les chemins du coin.

Que vous soyez en ville, en campagne ou carrément à la montagne, le Eleglide M1 Plus est un outil polyvalent que vous utiliserez certainement pendant des années sans problème. Le M1 Plus est la version supérieure au M1 normal et coûte 849€, soit 150 de plus, je dirais qu’il les vaut pour une utilisation de longue durée ou pour les grands (je fais 1m80 et 90 kilos, il me convient très bien, presque un poil trop grand).

Et très honnêtement, en voyant le produit que j’ai entre les mains, je ne vois pas comment il pourrait coûter moins. Bien sur c’est 150 euros de plus, mais la frustration d’une batterie qui tient moins longtemps m’ennuierait trop pour m’en dispenser. Enfin, si vous habitez hors des villes, la plus grande taille du M1 Plus s’avèrera sans doute essentielle.

2 réflexions au sujet de “Eleglide M1 plus : Test, avis et présentation du vélo électrique”

  1. Bonjour. Superbe vélo rapport qualité /prix. J en suis très satisfait. Il est vrai que j ai du rajouter des accessoires mais in fine, un produit vraiment sensas. Je l ai acheter après que mon frère en ai eu un 5 mois avant moi. Sur la base de nos deux essais, je peux dire que vous ne serez pas déçu (une fois passer le montage et accepter de devoir acheter progressivement les accessoires nécessaires. Cdt

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.