Elisa Lam, retour sur une des morts les plus mystérieuses de cette dernière décennie

Le mois de février 2013 a été marqué par une affaire de meurtre particulièrement mystérieuse. Le 27 janvier 2013, Elisa Lam, une jeune canadienne d’origine hongkongaise, débarque dans le centre-ville de Los Angeles. Elle séjourne dans un hôtel en centre-ville.

En contact régulier avec ses parents, Élisa ne donne plus aucun signe de vie, à partir du 31 janvier 2013, date de sa disparition.

Hôtel Cécil

Les parents étant inquiets, notamment à cause des problèmes de dépressions de leur fille. Ils décident donc de venir dans la Cité des Anges. Une semaine après la disparition, les inspecteurs de la LAPD ont tenu une conférence de presse. Le lieutenant Walter Teague tente alors de demander l’aide de toute la population en leur avisant la disparition de Lam.

Néanmoins, malgré ce geste, l’affaire Elisa Lam, n’a pas fait beaucoup de bruit. Le 13 février, une vidéo apparaît montrant Elisa Lam pour la dernière fois, dans l’ascenseur de son hôtel. Cette vidéo de trois minutes a été l’élément qui a attiré l’attention de tous.

Une vidéo peu commode

La vidéo surveillance montrant Élisa Lam est quelque peu mystérieuse.

Les faits et gestes de la jeune sont quasiment inexplicables. On voit notamment que la jeune femme sort et ressort à maintes reprises de l’ascenseur en regardant à droite et à gauche. Puis à un moment de la vidéo, elle commence à agiter les bras comme si elle parlait à quelqu’un qui ne veut pas se montrer.

Plusieurs éléments étranges viennent accompagner les gestes de la demoiselle. On cite par exemple l’heure de l’enregistrement qui a été retiré. L’affaire Elisa Lam fut largement médiatisée après la publication de cette vidéo étrange.

La séquence a fait énormément le buzz en Chine et aux États-Unis. Durant les 10 premiers jours, elle a été visualisée plus de trois millions de fois avec pas moins de 40 000 commentaires.

Un cadavre dans un réservoir

Pendant que la police se penche sur plusieurs hypothèses concernant la disparition d’Élisa, les clients de l’hôtel où elle a logé se sont plaints auprès des responsables pour des problèmes d’eau courante. La canalisation de l’eau semblait être bouchée et le peu de liquide qui arrivait jusqu’aux chambres était qualifié d’étrange par les résidents de l’hôtel.

Un client a même dit que l’eau avait un goût vraiment différent.

Comme la majorité des hôtels ayant des bâtiments assez haut, le Cecil Hotel disposait d’un approvisionnement d’eau par gravité. L’hôtel avait à sa disposition quatre grands réservoirs d’eau pouvant accumuler 3 800 litres. C’est donc à cet endroit précis que les réparateurs ont commencé à chercher la cause du problème. Le lendemain, ces derniers ont annoncé avoir trouvé un corps dans l’un des réservoirs.

Après deux jours, la police a enfin annoncé que le corps inanimé n’était autre que celui de la disparue, Elisa Lam.

La majorité des personnes ayant suivi l’histoire désigne l’hôtel comme principal suspect, surtout à cause d’antécédents de meurtre. L’établissement a même logé de tueurs en série comme Richard Ramirez. Les parents de la défunte ont porté plainte contre l’hôtel. En tout cas, la mort d’Elisa Lam demeure un mystère non élucidé.

Crédits Image