Elle a été victime d’une agression sexuelle en réalité virtuelle

Jordan Belamire a testé le mode multijoueur de QuiVr sur le HTC Vive de son beau-frère. Elle a été victime d’une agression sexuelle. Un de ses compagnons virtuels a en effet commencé à mimer des gestes sexuels sur son avatar. L’expérience l’a profondément choqué. Bien plus que la plupart des internautes qui ont lu son histoire.

Jordan s’est rendue à Redwood City avec son mari le week-end dernier afin de rendre visite à son beau-frère. Il faisait beau, il faisait chaud et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Harcèlement RV

Une femme a été harcelée par un joueur dans QuiVr.

Féru de nouvelles technologies, le beau-frère en question avait récemment fait l’acquisition d’un HTC Vive et il a donc proposé au couple de le tester.

Elle voulait simplement tester le HTC Vive

Curieuse, Jordan a accepté la proposition. Elle a donc enfilé le casque et elle s’est retrouvée en un instant dans l’univers médiéval de QuiVr, un titre plaçant les joueurs dans la peau d’un archer chargé de défendre un château face à des hordes de créatures toutes plus malfaisantes les unes que les autres.

Après avoir tâtonné pendant un moment, Jordan a fini par trouver ses marques et elle est rapidement tombée amoureuse de cet univers, si bien qu’elle ne voulait plus le quitter.

Son beau-frère l’a alors guidé vers la plus haute tour du château et il lui a proposé de marcher sur la corniche afin de lutter contre sa peur du vide. Elle s’est exécutée et elle a réussi.

Fort de ce succès, elle a accepté la proposition de son beau-frère lorsque ce dernier lui a proposé de tester une partie en multijoueur.

Les premières minutes se sont bien déroulées. Elle est parvenue à abattre plusieurs zombies et d’autres joueurs sont rapidement venus lui prêter main-forte. BigBro442 en faisait partie. Jordan a alors commencé à discuter avec eux et ils se sont alors rendu compte que son avatar était dirigé par une femme.

Un joueur a commencé à mimer des gestes obscènes

Et là, tout a changé. Après avoir éradiqué une nouvelle vague de zombies, BigBro442 s’est approchée de son avatar et il a commencé à lui caresser la poitrine. Elle lui a demandé poliment d’arrêter, mais il n’a pas écouté. Pire, même, il a commencé à mimer d’autres gestes obscènes, comme de caresser son entrejambe.

Jordan lui a demandé d’arrêter de nouveau, en pure perte. Elle a tenté plusieurs fois de lui échapper, sans succès. Il a continué à la poursuivre pendant de longues minutes. Faute de mieux, elle a donc coupé court à l’expérience et elle a enlevé le casque.

Elle ne pensait pas que cela l’atteindrait autant, mais l’attitude de ce joueur l’a profondément choquée et elle a donc pris la plume pour en parler sur Medium.

Son billet a suscité de nombreuses réactions. Des réactions très divisées. Si beaucoup de gens ont manifesté leur soutien, certaines personnes estiment que cette expérience ne peut pas être comparée à une véritable agression sexuelle puisqu’elle se déroule dans un environnement virtuel.

Pour ma part, je préfère m’en référer à la définition donnée par le gouvernement : « Une agression sexuelle est un geste à caractère sexuel, avec ou sans contact physique, commis par un individu sans le consentement de la personne visée ou, dans certains cas, notamment dans celui des enfants, par une manipulation affective ou par du chantage. Il s’agit d’un acte visant à assujettir une autre personne à ses propres désirs par un abus de pouvoir, par l’utilisation de la force ou de la contrainte, ou sous la menace implicite ou explicite. Une agression sexuelle porte atteinte aux droits fondamentaux, notamment à l’intégrité physique et psychologique, et à la sécurité de la personne ».