Elle a eu la peur de sa vie en testant un jeu en réalité virtuelle

Renate se passionne pour les nouvelles technologies et elle a tout de suite accepté de tester le HTC Vive lorsque son compagnon le lui a proposé. Mais voilà, ce dernier a décidé de lui un bien mauvais tour en la collant sur un titre particulièrement glauque : The Brookhaven Experiment. Comme si cela ne suffisait pas, il s’est même amusé à filmer la scène pour la partager ensuite sur YouTube.

Si ce nom ne vous dit absolument rien, alors sachez que ce titre se présente sous la forme d’un survival horror en réalité virtuelle.

Renate HTC Vive

Renate n’est sans doute pas prête de tester le HTC Vive de sitôt.

Oui, exactement comme un Resident Evil ou même comme un Silent Hill, à ceci près que le joueur est parfaitement incapable de se mouvoir.

Renate n’est sans doute pas prête de tester le HTC Vive de nouveau

Il se retrouve donc à côté d’un feu, en pleine nuit, un peu comme s’il était en train de camper. D’un coup, des bruits étranges se font entendre et il se lève donc, armé en tout et pour tout d’un flingue et d’une torche.

Là, des créatures cauchemardesques ressemblant à de très vilains zombies débarquent pour lui dévorer le cerveau.

Pour s’en sortir, le joueur n’aura d’autre choix que de faire parler la poudre. Le problème, bien sûr, c’est qu’il fait très sombre et il est donc difficile de localiser avec précision les créatures.

Fait intéressant, The Brookhaven Experiment exploite pleinement les contrôleurs du HTC Vive afin de favoriser l’immersion de l’utilisateur. La première manette symbolise donc l’arme et la seconde la torche. Il suffit de les bouger dans un sens ou dans l’autre pour éclairer la zone de son choix et tirer dans la foulée.

En soi, le concept n’est pas nouveau et il suffit d’une simple recherche sur Steam ou même sur le Play Store pour trouver des dizaines de titres similaires.

Oui mais voilà, en réalité virtuelle, ce n’est pas pareil et c’est précisément ce que prouve la réaction de Renate car elle a presque vécu cette expérience comme un traumatisme. Il suffit d’ailleurs de voir l’état de stress dans lequel elle se trouve à la fin de la vidéo pour comprendre que ce n’est pas du flanc. Elle tremble effectivement comme une feuille et elle semble comme terrorisée.