Elle a mis au monde son premier enfant à… 70 ans

Daljinder Kaur habite en Inde et elle fait la une de tous les médias depuis le début de la semaine. Cela n’a rien de surprenant car cette femme est devenue une véritable célébrité chez elle après avoir donné naissance à son tout premier enfant alors qu’elle est âgée de 70 ans. Le bébé et sa mère se portent bien et ils sont tous les deux en excellente santé. Le papa, lui, est ravi.

Daljinder Kaur et Singh Gill sont mariés depuis un peu plus de 46 ans maintenant et ils s’aiment comme au premier jour.

Maman 70 ans

Il n’y a pas d’âge pour devenir maman.

Ils ont tenté à plusieurs reprises d’avoir un enfant, sans succès. Ces années ont été très difficiles pour eux.

Kaur et Gill ont tenté à plusieurs reprises d’avoir un enfant, sans succès

L’Inde est un pays pauvre et très croyant. La plupart de ses habitants voient l’arrivée d’un enfant comme une bénédiction et l’infertilité est généralement synonyme d’échec ou, pire, de malédiction divine.

Le couple a donc été la cible de nombreuses moqueries. Pire, Gill a même du porter plainte contre son père pour pouvoir hériter de ses terres. L’homme refusait en effet de lui transmettre son patrimoine car il était incapable de concevoir.

Dans les années 80, ils ont pris la décision d’adopter un enfant, un garçon. Toutefois, une fois arrivé à l’âge adulte, leur fils est parti étudier aux Etats-Unis et ils ne l’ont plus jamais revu. Ils ne savent même pas ce qu’il est devenu.

Et puis, notre maman est tombée un jour sur une annonce publicitaire vantant les mérites de la FIV, une annonce diffusée par une clinique spécialisée dans l’Etat de l’Haryana, au nord de l’Inde. Kaur en a tout de suite parlé à son mari et ils ont décidé de tenter leur chance.

Après avoir réuni toutes leurs économies, les deux tourtereaux se sont donc rendus sur place et ils ont rencontré le fondateur de la clinique, Anurag Bishnoi.

Arman est en très bonne santé, sa maman aussi

Ce dernier a commencé par se montrer réticent en raison de l’âge de Kaur, et aussi parce qu’elle avait l’air extrêmement fragile. Il a cependant accepté de lui faire passer des tests et ces derniers ont montré qu’elle était à la fois en bonne forme et en bonne santé.

Il a donc donné son feu vert.

Kaur a été implantée avec des ovules appartenant à une autre femme, des ovules ayant été fécondés au préalable par son mari. Les deux premières tentatives n’ont pas abouti mais la troisième a réussi. Arman est né un peu plus tôt dans l’année et il est en excellente santé.

Lorsque les gens ont demandé à Kaur comment elle voyait l’avenir, elle leur a répondu qu’elle se sentait en forme et qu’elle ne s’inquiétait pas car les dieux veillaient sur sa famille. Oui, et dans le pire des cas, elle a aussi des proches qui pourront s’occuper de son fils si elle venait à disparaître.

Crédits : Barcroft Images