Elle se retranche dans son appartement et partage la scène sur Facebook

Korryn Gaines, une femme de 23 ans, s’est retranchée dans son appartement à Randallstown au début de la semaine avec son fils de cinq ans. Tout en menaçant les officiers de police avec un fusil de chasse, elle a capturé plusieurs vidéos et elle les a partagé ensuite sur ses profils sociaux, et notamment sur Facebook et Instagram. Elle a été abattue quelques minutes plus tard.

La scène s’est déroulée plus tôt dans la semaine, dans une ville située en plein coeur de l’état du Maryland. Des agents de police se sont présentés au domicile de Korryn Gaines avec un mandat d’arrêt portant sur un délit commis le 10 mars dernier.

Assaut Facebook

Voici une des dernières photos publiées par Koryn (source : Instagram)

Afin de protester contre le système et contre son gouvernement, la femme avait en effet remplacé la plaque d’immatriculation de sa voiture par une affichette en carton.

Korryn s’est retranchée dans son appartement avec son fils de cinq ans

L’affichette en question disait en substance : “Tout fonctionnaire du gouvernement qui compromet cette quête du bonheur et le droit de voyager sera tenu pénalement responsable et condamné à une amende, car cela est un droit naturel et une liberté inaliénable”. Tout un programme, donc.

La femme aurait pu se contenter de suivre les policiers mais elle a préféré leur claquer la porte au nez et les menacer avec son arme, un fusil de chasse acquis en toute légalité quelques semaines plus tôt.

Korryn Gaines ne se trouvait pas seule chez elle. Son fils de cinq ans était présent. Les agents ont donc préféré ne pas insisté et ils ont détalé avant que la situation ne dégénère. Ils ont prévenu leur hiérarchie et la ville a envoyé une équipe du SWAT sur place pour prendre le relai.

En parallèle, la police a retrouvé la trace du petit ami de la femme. L’homme avait quitté les lieux le matin même avec le deuxième enfant du couple, un petit garçon âgé de douze mois. Il a bien tenté de lui faire entendre raison, sans succès.

Elle a partagé plusieurs vidéos sur ses profils sociaux durant le siège de son appartement

Pendant ce temps, Korryn a partagé plusieurs vidéos sur ses profils sociaux, et notamment sur Facebook et Instagram. Certaines d’entre elles se concentraient sur son fils mais la femme a aussi filmé un membre du SWAT présent à l’entrée de son domicile.

Rien de surprenant à cela puisqu’elle avait procédé de même en mars dernier lors de sa dernière interpellation.

Le SWAT a fini par donner l’assaut. Un membre de l’équipe a ouvert le feu sur la femme et cette dernière a répliqué en tirant deux fois en leur direction. Les policiers n’ont pas été touchés et ils ont répliqué. Korryn a été tuée sur le coup. Son fils a été blessé au bras durant l’assaut mais ses jours ne sont heureusement pas en danger.

La police a fini par tomber sur les vidéos publiées par Korryn et elle a demandé à Facebook et à Instagram de les retirer. Le ménage a été fait et une seule séquence a été conservée. Depuis, la page Facebook de la femme a été transformée en mémorial.

Ce n’est pas la première fois qu’un citoyen américain s’appuie sur les réseaux sociaux pour partager une expérience de ce genre. Un peu plus tôt dans l’année, une femme avait ainsi filmé la mort de son petit ami en direct sur Facebook Live.

Mots-clés facebookinstagram