Elle veut devenir bleue pour prouver son amour des aliens

On est tous fans de quelque chose. Il y en a qui aiment le foot et n’hésitent pas à aller soutenir leur équipe préférée chaque semaine avec tous les accessoires possibles. D’autres sont fous de jeux vidéo et ne ratent aucun événement pour démontrer leur passion envers leur licence préférée. Pour cette femme habitant la ville de Bradford, ce sont plutôt les aliens qui la passionnent le plus, plus particulièrement ceux qui ont une couleur bleue.

Pour montrer son amour des aliens, la femme qui s’appelle Lhouraii Li a décidé de se peindre elle-même en bleu. Pour le moment, elle utilise de la peinture pour visage pour ressembler à ses aliens préférés comme Diva du film The Fifth Element, sorti en 1997, et Zora des jeux vidéo The Legend of Zelda. Toutefois, elle espère qu’un jour son teint bleu sera permanent.

Crédits Pixabay

D’après Li, elle utilise ce qu’il y a de moins cher pour obtenir son teint bleu. Elle dépenserait près de 13 dollars par mois.

Etre soi-même

Li travaille en tant qu’artiste des ongles sur son bateau coloré navigant sur les canaux de la ville en compagnie de son compagnon Nathan. Selon elle, elle s’est toujours sentie seule et pas à sa place.

C’est pour cela qu’elle a décidé de se construire un refuge où elle peut être elle-même.

Fan d’espace, Li a posé des images représentant la vue que l’on pourrait avoir si l’on était à bord d’un vaisseau spatial au niveau de ses hublots. D’après elle, c’est dans cette pièce qu’elle se réfugie lorsqu’elle n’a pas le moral. Le fait d’être bleue aurait aussi sur elle le même effet qu’être dans cette pièce spéciale où elle passe la majorité de son temps, pouvoir être elle-même.

C’est d’ailleurs l’idée qu’elle se fait de la beauté, pouvoir être soi-même.

Un style qui a évolué

Cela fait maintenant deux ans que Li a adopté ce style assez unique. Toutefois, au début, elle n’était pas encore complètement bleue, mais elle peignait juste son visage en blanc avec des ombres bleues au niveau des yeux. Selon elle, il s’agit d’un style japonais qui s’appelle Gyaru, mais les gens ne le savaient pas et pensaient qu’elle voulait imiter Barbie.

Plus tard, elle a décidé de passer à la couleur bleue, mais toujours en se considérant comme étant une adepte du style Gyaru.

Il n’est pas facile pour une personne de vivre sa passion tous les jours avec la société qui n’arrête pas de juger. En tout cas, en ce qui concerne Li, la femme alien semble bien s’épanouir avec sa nouvelle couleur de peau.

Mots-clés insolite