Elles dévoilent leurs cicatrices en photos

Bon nombre de personnes se blessent au quotidien. Que ce soit volontairement ou involontairement, un individu à forcement une cicatrice quelque part sur son corps. Des femmes ont dévoilé leur cicatrice pour montrer leur force et inciter les autres femmes comme elles à s’aimer. Le but est de dénoncer les diktats de la beauté.

Toutes les femmes sont belles, peu importe leur taille, leur âge, leur poids, la couleur de leurs cheveux ou leurs looks. C’est ainsi que plusieurs femmes sont visibles sur internet montrant leur cicatrice. Elles osent se monter et raconter leur histoire.

Selon ces femmes, les cicatrices font partie d’elles, de leur identité, de leur histoire. Il ne faut pas les cacher ni les recouvrir, l’essentiel est de les accepter et d’accepter de vivre avec.

Des blessures pour se rappeler le passé

Plusieurs d’entre elles racontent que leurs cicatrices sont dues à des blessures dues à des maladies. Pour certaines, ça remonte depuis la naissance, tandis que pour d’autres, elles sont récentes.

Une femme d’origine africaine raconte qu’elle a été brûlée vive sur une grande partie de son corps par ses patrons pour lesquels elle travaillait. Aujourd’hui, elle affiche fièrement ses cicatrices pour monter ce qu’elle a vécu et où elle en est maintenant.

Preuve qu’on peut avancer dans la vie, peu importe les obstacles que l’on a pu traverser. On peut toujours aller de l’avant. Ces cicatrices sont la preuve qu’elles ont survécu à la tempête. Elles rappellent aussi qu’elles vont mieux.

Il arrive que les blessures n’aient pas été infligées par des tiers. Certaines se les sont infligées à elles-mêmes par automutilation.

Des blessures auto-infligées

Beaucoup de personnes ont recours à l’automutilation pour extérioriser leur mal-être ou leurs angoisses.

Pourtant, même avec ces cicatrices, ces femmes s’acceptent telles quelles sont et elles se fichent ainsi des Diktats de la beauté. Ces femmes ne se trouvent pas moches avec leur blessure.

On a déjà pu voir ce même phénomène au sujet des femmes rondes. Elles se sont affichées et aujourd‘hui, cela ne dérange personne de voir une femme ronde défilée en lingerie.

Cette collection, nous la devons à Sophie Mayanne, une photographe originaire du Royaume-Uni. Vous pouvez découvrir son travail sur son portfolio, à cette adresse.