Elles posent nues à Times Square pour promouvoir le body positivism

Times Square a été le témoin d’une scène étrange cette semaine. Des centaines de femmes nues ont en effet afflué sur les lieux afin de promouvoir le body positivism. Leur action n’est pas passée inaperçue et c’est évidemment une très bonne chose.

La société a de nombreuses vertus. Grâce à elle, l’être humain a notamment pu survivre à tous ses prédateurs tout en prenant pleinement conscience de son environnement et du monde dans lequel elle évolue.

Body Notes

Sans elle, notre espèce n’aurait sans doute pas pu s’élever à ce niveau.

L’uniformisation, un problème de société

Toutefois, la société a également la fâcheuse tendance à tendre vers l’uniformisation des individus. Pour être reconnu, apprécié ou tout simplement respecté, il est en effet nécessaire de rentrer dans les cases.

Sinon, nous prenons le risque d’être considérés comme des originaux ou, pire, comme des marginaux.

Le meilleur exemple est sans doute celui du système scolaire. Pour obtenir leurs diplômes et suivre des études complètes, les élèves doivent nécessairement remplir des conditions strictes et suivre des étapes clairement identifiées par des personnes identifiées comme des professionnels de l’éducation.

S’ils ne peuvent se soumettre à cet exercice, alors ils prennent le risque de se retrouver en échec scolaire. Lorsque cela arrive, il leur devient extrêmement difficile de s’intégrer à la société. Pire, il a aussi un impact sur la manière dont ils se perçoivent.

Grandir en ayant le sentiment d’être différent n’est pas chose aisée.

Toutefois, la société ne cherche pas uniquement à uniformiser notre esprit. Elle s’attaque aussi fréquemment à notre physique. Pour être considéré comme beau, il est une fois de plus nécessaire de remplir plusieurs critères définis par un inconscient collectif nourrit aux images photoshoppées.

L’importance du body positivism

Cette fois encore, l’impact de cette uniformisation peut avoir des conséquences fâcheuses sur l’individu et engendrer par exemple des troubles alimentaires comme l’anorexie.

Fort heureusement, depuis quelques années, on assiste à la naissance d’un mouvement prônant l’acceptation de soi : le body positivism. L’idée de départ est assez simple, il s’agit tout simplement d’aider les gens à se sentir mieux dans leur peau en leur faisant prendre conscience que la beauté n’est pas nécessairement une affaire de tour de taille ou de taille de bonnet.

Ce mouvement prend diverses formes et il a également donné naissance à de nombreuses actions à travers le monde. Le Body Note est l’un d’entre eux et il a fait couler beaucoup d’encre au fil de ces dernières heures.

Hier, en fin d’après-midi, environ deux cents personnes entièrement nues ont donc investi Times Square afin de promouvoir le body positivism et l’acceptation de soi. L’attroupement se composait surtout de femmes, mais plusieurs hommes étaient aussi présents. Tous étaient recouverts d’une épaisse couche de peinture aux couleurs vives.

Cette manifestation était organisée par la Human Connection Arts, une association née de l’impulsion d’un certain Andy Golub. Il est possible que ce nom ne vous soit pas inconnu et c’est tout à fait normal, car cet activiste est une des figures emblématiques du body painting et son engagement lui a valu plusieurs séjours en cellule au fil de ces dernières années.

Mots-clés nsfy