Elon Musk a donné des nouvelles de Starship, le vaisseau qui amènera l’humanité sur d’autres planètes

Dans la course à la colonisation de l’espace, l’un des acteurs les plus attendus est sans doute Elon Musk et son entreprise SpaceX. Justement, le milliardaire américain vient de présenter la dernière version de son vaisseau spatial « Starship » nouvellement assemblé.

Starship est le véhicule central de la quête de SpaceX d’envoyer l’homme sur la Lune et sur Mars.

StarShip

Musk veut rendre le voyage dans l’espace aussi accessible que le voyage en avion

Musk a fait la présentation de son Starship devant une foule de passionnés de l’espace et de journalistes, sur le site de développement de la fusée, dans le village reculé de Boca Chica, au Texas. SpaceX a projeté lors de l’évènement des animations du Starship en train d’atterrir sur la Lune et sur Mars. Musk a par ailleurs annoncé que le premier vol orbital de la fusée pourrait se faire dans les six prochains mois, suivi de missions dans l’espace avec des humains à bord dès l’année suivante.

« C’est sans doute le saint Graal de l’espace », a déclaré Musk, qui se tenait symboliquement entre la puissante fusée Starship assemblée dernièrement et le Falcon 1, le premier véhicule de la société dont la première mission orbitale a été célébrée par SpaceX il y a 11 ans. « La percée décisive dont nous avons besoin pour devenir une civilisation axée sur l’espace consiste à rendre le voyage dans l’espace comme le voyage aérien », a déclaré Musk.

Starship est un vaisseau spatial en acier brillant conçu pour transporter des dizaines d’êtres humains sur la Lune et sur Mars. Il constitue la moitié supérieure du gigantesque système de fusée interplanétaire de Musk, mesurant 118 mètres de haut. En 2018, Musk a désigné le milliardaire japonais Yusaku Maezawa comme le premier passager privé de Starship.

Des villageois tourmentés par les nombreux tests des vaisseaux de SpaceX

Le village de Boca Chica, situé à quelques kilomètres au nord de la frontière mexicaine, a été le point zéro du programme d’essais expérimentaux de SpaceX pour Starship, qui a duré trois ans. Les habitants d’un hameau isolé d’environ deux douzaines de maisons à environ deux kilomètres de là ont été particulièrement affectés par ces essais de SpaceX.

Un prototype à trois pieds de la fusée baptisée Starhopper a été lancé en test dans le village à deux reprises depuis juillet. Son dernier vol a atteint 152 mètres et il a atterri sur une dalle de béton adjacente. Le but était de tester le moteur de fusée de prochaine génération de Musk, baptisé Raptor.

« Je pense que le danger réel pour le village de Boca Chica est faible, mais il n’est pas inexistant », a déclaré Musk lors d’une séance de questions-réponses. « Alors, probablement avec le temps, il vaudrait mieux racheter les villages, et nous avons fait une offre à cet effet. » L’offre non négociable de SpaceX est de racheter les maisons des villageois trois fois plus chers que leur valeur marchande. Offre que certains résidents ont d’ores et déjà rejetée.

La mission de Musk sur la Lune s’aligne sur l’objectif de la NASA d’envoyer des humains là-bas d’ici 2024 dans le cadre de son programme Artemis, un programme accéléré de voyage dans l’espace lointain encouragé par l’administration Trump. La NASA va travailler dans le cadre de ce programme avec une poignée de sociétés spatiales américaines pour bâtir une présence à long terme sur la surface de la Lune avant de finalement coloniser Mars.

Mots-clés elon muskspacex