Elon Musk a raison, les premiers colons risquent de mourir sur Mars

L’implantation d’une colonie sur Mars est loin d’être réalisable. Les premiers êtres humains qui débarqueront sur la planète rouge risquent de se voir exposer à des conditions de vie très difficiles.

La conquête spatiale était un moyen comme un autre pour les deux superpuissances – à savoir les États-Unis et l’Union soviétique – d’affirmer leur hégémonie pendant la Guerre froide. Il y a ensuite eu une longue période d’accalmie quant aux programmes spatiaux. La découverte de l’espace est aujourd’hui redevenue un moyen pour les puissances actuelles de s’affirmer. Il ne s’agit plus d’envoyer une mission avec équipage sur la Lune, mais de partir à la conquête de la quatrième planète du Système solaire. Rappelons qu’en juillet 2020, les Émirats arabes unis ont lancé une sonde pour étudier l’atmosphère martienne.

La planète Mars, perdue dans l'espace
Crédits Unsplash

Les États-Unis et la Chine sont les seuls pays à avoir posé un rover à la surface de la planète rouge. Et les données collectées ne sont malheureusement pas encourageantes pour la potentielle implantation d’une colonie.

A lire aussi : Mars a peut-être un abri pour l’humanité

La technologie de survie existe pourtant

La surface martienne n’offre pas les conditions suffisantes pour le maintien de la vie. Les radiations cosmiques et des températures extrêmes ravagent le sol de la planète rouge. Ces données ont d’ailleurs mis un terme à tout espoir de trouver la vie à la surface martienne. Les spéculations se focalisent désormais dans le sous-sol de la planète. Les bactéries y bénéficieraient de températures plus favorables et d’une protection contre les radiations.

Malgré les conditions difficiles à la surface, une petite colonie est en mesure de s’y installer. L’humanité dispose déjà des technologies qui lui permettraient de vivre dans un environnement hostile. Les technologies en question garantissent la survie de l’équipage de la Station spatiale internationale. Les astronautes de l’ISS ont notamment accès à de l’air respirable et de l’eau potable grâce à un système de recyclage sophistiqué. Ils peuvent ainsi survivre plusieurs mois sans ravitaillement.

L’alimentation est un processus essentiel à la survie des êtres vivants. L’Agence spatiale américaine a ainsi développé des plats lyophilisés pour nourrir les astronautes. Ce type de nourriture est obtenu par déshydratation par le froid. Ces produits restent riches en nutriments et se conservent sur une très longue période.

A lire aussi : La NASA le confirme, Perseverance a prélevé le premier échantillon de roche sur Mars !

Survivre sur Mars, une tout autre affaire

Survivre dans la Station spatiale internationale et s’installer à la surface martienne sont deux choses différentes. L’ISS évolue en orbite terrestre et profite de la protection fournie par le champ magnétique de la planète bleue. Cela ne sera pas le cas à la surface martienne. Vient également la question du ravitaillement. Rallier la quatrième planète du Système solaire peut prendre plusieurs mois.

Elon Musk avait certainement ces paramètres en tête en affirmant l’an dernier que les premiers colons risquaient de mourir sur la planète. Le patron de SpaceX est pourtant prêt à prendre ce risque pour vivre son rêve d’aller sur Mars.

Mots-clés mars