Elon Musk demande conseil à ses abonnés pour payer ses impôts

Elon Musk est actuellement la personne la plus riche au monde. Mais est-ce pour autant que le PDG de Tesla et de SpaceX, entre autres, n’a plus de dilemme à résoudre dans sa vie ? Que nenni ! Pas plus tard que le samedi 06 novembre 2021, Elon Musk a posé une question pour le moins atypique à ses abonnés, concernant le paiement de ses impôts.

En effet, le PDG de Tesla a lancé un sondage sur Twitter dans lequel il demandait à ses abonnés si oui ou non, il devrait vendre 10% de ses actions dans Tesla pour s’acquitter de ses impôts. Si cette question parait dérisoire, Elon Musk a expliqué qu’étant donné qu’il ne possédait que des actions et qu’il ne prenait pas de salaire ni de bonus en espèces.

©manovankohr/123RF.COM

De ce fait, la seule manière pour lui de payer personnellement ses impôts serait de vendre des actions.

La majorité a voté « oui »

Dans son tweet, le PDG de Tesla a déclaré que le sujet « des gains non réalisés comme moyen d’évasion fiscale » avait été très abordé ces derniers temps. A cet effet, il propose alors de vendre 10% de ses actions Tesla et a assuré ses abonnés qu’il respecterait les résultats du sondage « quoi qu’il se passe ».

A la clôture du scrutin, dans l’après-midi du dimanche 07 novembre 2021, les résultats ont montré que plus de 3.5 millions d’abonnés ont participé au vote avec 57.9% de « oui » et 42.1% de « non ».

« Pour les ultra-riches, les impôts sur le revenu sont volontaires »

Pour rappel, le débat sur les gains non réalisés est né de la proposition du sénateur Ron Wyden qui souhaite imposer les gains non réalisés sur les actifs cotés en bourse pour certains des Américains les plus riches. Selon ce sénateur, imposer les gains non réalisés permettrait de mettre fin à l’échappatoire fiscale qui permet aux milliardaires de reporter indéfiniment l’impôt sur les gains en capital tout en étant en mesure d’emprunter sur cette richesse, comme le rapporte The Verge.

Cette proposition a été vivement critiquée par Elon Musk. Néanmoins, le sénateur a répondu au tweet de sondage du milliardaire en tweetant « que l’homme le plus riche du monde paie ou non des impôts ne devrait pas dépendre des résultats d’un sondage Twitter ». Précédemment, le site d’information ProPublica a fait un reportage sur la façon dont les ultra-riches évitent de payer des impôts sur le revenu. Un reportage qu’Elon Musk avait qualifié de « trompeur ». Un journaliste du site, Jesse Eisinger a alors tweeté samedi avec ironie :

Merci d’avoir confirmé notre histoire : que pour les ultra-riches, les impôts sur le revenu sont essentiellement volontaires.