Elon Musk, en virée à Los Angeles dans son Cybertruck, cause un petit accident  

Le Cybertruck de Tesla continue de faire parler de lui. Cette fois-ci, c’est Elon Musk, PDG de l’entreprise, qui alimente le buzz autour du pick-up de science-fiction. À bord d’un prototype, l’excentrique milliardaire s’est fait une petite virée du côté de Malibu.

Il s’agit de la première apparition publique de Musk au volant de la voiture futuriste… mais elle ne s’est malheureusement pas bien passée. Durant leur périple, le big boss et son Cybertruck ont en effet renversé un panneau de signalisation en quittant un parking.

Le Cybertruck de Tesla donne l'impression de venir tout droit d'un film de science fiction

Le Cybertruck de Tesla donne l’impression de venir tout droit d’un film de science-fiction

Un tout petit accident de rien du tout, diraient certains, mais cet incident pourrait cependant en inquiéter d’autres quant à la fiabilité de la voiture, notamment au niveau des détecteurs placés tout autour d’elle.

Comme quoi, il reste encore une ou deux corrections à apporter avant la sortie officielle du véhicule qui est prévue pour  2021.

Quand le Cybertruck renverse un panneau sur un parking

En partant en virée à bord du Cybertruck, Elon Musk n’avait clairement pas l’intention de se la jouer discrète. Il faut dire que la voiture ne passe pas du tout inaperçue avec sa carrosserie en acier massif à la forme si particulière, à la fois imposante et futuriste.

Si le milliardaire a voulu parader au volant du véhicule, mission accomplie, car le petit accident durant son excursion n’a pas manqué faire le tour de la toile. Si l’idée est excellente pour accroître la popularité du Cybertruck, les autorités ont beaucoup moins apprécié, surtout qu’il s’agit d’un véhicule prototype qui n’est pas encore tout à fait au point.

Un prototype encore « illégal »

Si Elon Musk voulait juste s’amuser, il faut noter qu’en tant que prototype, le Cybertruck ne remplit pas encore toutes les normes imposées pour pouvoir circuler librement sur la route. Il manque encore le rétroviseur côté conducteur, les essuie-glaces et pas mal de fonctionnalités.

De plus, Tesla a équipé son véhicule d’une plaque d’immatriculation du fabricant pour démontrer que le Cybertruck est encore en phase de test.

En tout cas, cette première sortie avec Elon Musk a soulevé pas mal de questions sur la maniabilité du véhicule. Tesla aurait-il eu les yeux plus gros que le ventre cette fois ?

Mots-clés insolitetesla