Elon Musk n’est pas sûr que la ville sur Mars sera construite de son vivant

Elon Musk n’a jamais caché sa fascination pour Mars. En plus de vouloir organiser des voyages à destination de la planète rouge en se servant de la fusée Starship Super Heavy, le milliardaire a aussi évoqué la possibilité d’y construire une ville.

Alors que le reste du monde se préoccupe de la pandémie de Coronavirus, Elon Musk, quant à lui, se soucie plus de la ville qu’il souhaite construire sur Mars. D’après le site Bloomberg, le fantasque personnage s’inquiète de ne pas pouvoir assister à la réalisation de ce projet.

Crédits Pixabay

Aujourd’hui âgé de 48 ans, le boss de SpaceX a déclaré que la ville sur Mars dont il rêve risque de ne pas être construite de son vivant.

Elon Musk fait part de ses inquiétudes

Durant la conférence Satellite 2020, qui a eu lieu le 23 mars 2020, à Washington, Elon Musk a fait part de ses inquiétudes au sujet de la colonisation de Mars.

D’après lui, si on n’améliore pas le rythme de nos progrès scientifiques, il risque de mourir avant d’assister au premier voyage sur cette planète.

« S’il nous a fallu 18 ans juste pour nous préparer à placer nos premiers humains sur orbite, nous devons améliorer notre taux d’innovation ou, sur la base des tendances passées, je vais certainement être mort avant Mars »

La plus grande préoccupation d’Elon Musk

Lors d’une interview accordée à Recode en novembre 2018, Elon Musk était encore optimiste au sujet de la conquête de Mars. Il avait déclaré que SpaceX prévoyait de lancer une mission à destination de la planète rouge à l’horizon 2024. Il a rajouté qu’il y avait 70% pour qu’il y aille.

En deux ans, les choses ont changé. D’après Elon Musk, SpaceX doit tout faire pour améliorer son taux d’innovation sinon il y aura peu de chance que l’onconstruise une base sur la Lune et encore moins une ville sur Mars. Il y a quelques mois, il avait déclaré sur Twitter qu’il faudrait environ « un millier de voyages pour établir la première ville martienne » et que « cela prendrait vingt ans pour transférer des millions de tonnes de ressources et matières premières sur la Base Alpha de Mars. »

Le milliardaire a déclaré que la conquête de Mars était, pour l’instant, « sa plus grande préoccupation. »

Mots-clés mars