Elon Musk pense que le vaisseau pour Mars sera prêt en 2019

Elon Musk a participé à une séance de questions/réponses durant le SXSW et il a profité de l’occasion pour annoncer une nouvelle de taille : d’après lui, le premier vaisseau pour Mars sera effectivement prêt l’année prochaine. Toutefois, le premier voyage risque aussi d’être extrêmement dangereux.

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais Elon Musk souhaite prendre une part active dans la colonisation de Mars et il travaille ainsi depuis plusieurs années sur des vaisseaux capables d’atteindre cette lointaine destination.

Mars

L’homme d’affaires était un des invités d’honneur du festival SXSW organisé à Austin et il a participé dimanche à une séance de questions/réponses, une séance animée par l’incontournable Jonathan Nolan.

SpaceX: un premier vaisseau interplanétaire l’année prochaine ?

Durant son allocution, le PDG de SpaceX est bien entendu revenu sur les récents exploits de son entreprise, mais aussi sur son futur vaisseau spatial interplanétaire, un vaisseau dont la toute première mission sera d’atteindre la planète rouge.

Elon Musk a commencé par confirmer que ses ingénieurs étaient en train de construire le tout premier vaisseau spatial martien de l’entreprise avant de préciser que le premier appareil devrait être en mesure de prendre son envol avant la fin du premier semestre de l’année prochaine.

Toutefois, un peu plus tard, il a aussi admis que ces délais étaient peut-être un peu optimistes, tout en rappelant que le premier voyage à destination de la planète rouge n’aura de toute façon pas lieu avant l’horizon 2022.

Ceci étant dit, d’après lui, la construction de ce vaisseau reste à ses yeux une étape importante et il pense ainsi que d’autres entreprises commenceront à travailler sur leurs propres vaisseaux après la présentation de son appareil.

Les premiers colons martiens auront de grandes chances de mourir

En revanche, l’homme d’affaires est également revenu sur tous les risques inhérents à un tel voyage et il a ainsi admis que les premiers colons auront de grandes chances de mourir en tentant d’atteindre la planète rouge.

Elon Musk a également rappelé que le voyage en lui-même n’était qu’une partie du problème. Le plus difficile sera en effet d’établir une colonie pérenne à la surface de la planète rouge et de parvenir à produire les ressources nécessaires pour assurer la survie de ses habitants. Ces derniers ne pourront en effet pas uniquement compter sur le fret en provenance de notre monde et ils devront donc être en mesure de produire leur eau, leur nourriture et leur propre énergie.

Pour finir, lorsqu’une personne du public lui a demandé ce qui l’avait poussé, lui un brillant entrepreneur, à se lancer dans une telle aventure, Elon Musk a simplement répondu que c’était essentiellement parce que personne d’autre ne semblait prêt à le faire.

Mots-clés elon muskmarsspacex