Pour Elon Musk, les pronoms de genre sont “un cauchemar esthétique”

On entend souvent parler d’Elon Musk en raison de ses innombrables projets. Le milliardaire sud-africain est en effet sur tous les fronts. Il prévoit d’organiser des voyages à destination de la planète Rouge, mais pas que. Le patron de SpaceX est également en train de créer une constellation de satellites qui fournira une connexion internet haut débit au monde entier.

Néanmoins, ce n’est pas pour tous ces projets qu’Elon Musk fait en ce moment la une des médias. Ses récentes déclarations l’ont placé au centre d’une grosse polémique. Dans un tweet publié le 17 décembre 2020, il a exprimé son aversion pour les pronoms de genre.

« Je soutiens absolument les trans, mais tous ces pronoms sont un cauchemar esthétique », a-t-il écrit.

Une femme se tenant le visage dans la pénombre
Photo de Juan Pablo Serrano Arenas provenant de Pexels

Suite à ces propos qui ont choqué la twittosphère, Elon Musk a été accusé de transphobie.

Ne lui parlez pas de pronoms

Décidément, Elon Musk a une dent contre les pronoms. Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’il a évoqué ce sujet à travers une publication Twitter. En juillet 2020, le boss de Tesla avait écrit : « Les pronoms, ça craint. » À l’époque, ce tweet lui avait déjà valu de se faire lyncher par plusieurs membres de la communauté LGBTQ+. Apparemment, cela ne lui a pas servi de leçon.

Après les déclarations d’Elon Musk, Grimes, sa partenaire, a eu l’occasion de donner son avis sur le sujet. Apparemment, cette dernière ne souhaite pas prendre parti.

« Je me positionne dans un espace de neutralité concernant la question du genre alors je suis plutôt impartiale en ce qui concerne les pronoms. Je n’ai pas de préférence, mais j’aimerais ne pas être catégorisée comme étant une femme en permanence. »

A lire aussi : Pour Elon Musk, les premiers humains fouleront Mars d’ici 4 ans

La toile se moque de son fils

Les internautes qui ont eu du mal à digérer les propos d’Elon Musk se sont vengés sur son fils. Ce dernier est né en mai 2020 et a hérité d’un nom peu commun. Elon Musk et Grimes ont en effet décidé de l’appeler X Æ A-12, à lire « X Ash A Twelve. »

Ses détracteurs l’ont donc attaqué en se servant du nom qu’il avait donné à son fils.

« Tu as appelé ton enfant X Æ A-12 et tu oses dire que les pronoms sont un cauchemar esthétique ? », écrit un tweetos.

A lire aussi : Elon Musk a bien la Covid-19

On se demande comment Elon Musk va réagir face aux moqueries dont fait l’objet son enfant.

Mots-clés elon musktwitter