Quand Elon Musk tweete que les Pyramides de Gizeh ont été construites par les extraterrestres, les Égyptiens répliquent

La construction des Pyramides de Gizeh a longtemps été au centre des plus folles théories. En effet, l’effort surhumain et la précision technique qui ont conduit à ces impressionnants édifices ont nourri de nombreuses suppositions avançant qu’ils ont probablement été bâtis par des « êtres supérieurs » voire des extraterrestres. Et on peut dire que chez certains, cette théorie a la dent dure.

Apparemment, Elon Musk fait partie de ceux qui y croient. Un tweet datant de vendredi dernier, dans lequel il partage cette vision des choses a, en effet, affolé la toile. Ayant généré pas moins 500 000 likes, son post déclarant que « Les extraterrestres sont à l’origine de la construction des Pyramides de Gizeh » n’est pas passé inaperçu auprès des responsables égyptiens.

Les pyramides de Gizeh

Photo de Pete Linforth. Crédits Pixabay

C’est Rania Al-Mashat elle-même, Ministre égyptienne de la Coopération internationale, qui a pris soin de répondre au tweet du PDG de SpaceX, afin de lui prouver que cette supposition est erronée. Avant d’inviter Musk à venir en Égypte pour le voir de lui-même.

Quand Elon Musk s’accroche à une théorie infondée d’architectes aliens

Samedi dernier, Rania al-Mashat a donc incité Elon Musk à venir jeter un œil sur les documents qui parlent de la construction de ces monuments. Ainsi, la ministre égyptienne invite Musk à se rendre en Égypte, afin de voir par lui-même ces pyramides et de découvrir les tombes de leurs constructeurs.

Al-Mashat n’a pas manqué de souligner qu’elle admire le travail d’Elon Musk et de sa firme, SpaceX. Pour clore son message, Rania al-Mashat a écrit : « Nous vous attendons ».

S’étant apparemment rendu compte de son erreur, le PDG de SpaceX a ensuite tweeté un lien pointant vers un article de la BBC, confirmant que les Pyramides de Gizeh ont bel et bien été bâties par des humains.

À lire aussi : Nouvelle révélation sur la cavité présente dans la Pyramide de Khéops

La ministre égyptienne n’a pas été la seule à avoir réagi

Ayant été retweeté des milliers de fois, le fameux tweet d’Elon Musk a causé pas mal de remous chez les internautes.

L’un des principaux concernés, Zahi Hawass, archéologue égyptien à l’origine de la découverte des tombes des constructeurs des Pyramides de Gizeh, a souligné que les dires d’Elon Musk étaient juste stupéfiants.

Zahi Hawass a en effet précisé dans Egypt Today, un magazine égyptien à parution mensuelle, que les tombes qu’il a découvertes prouvent qu’en plus d’avoir été des humains, ces constructeurs étaient bien des Égyptiens, mais non des esclaves comme certaines théories l’indiquent.

À lire aussi : On pense en savoir un peu plus sur la méthode utilisée pour construire les pyramides en Egypte

Mots-clés pyramidestwitter