Elon Musk veut maintenant vous vendre des briques

D’abord ça a été des chapeaux, puis des lance-flammes et leurs extincteurs d’accompagnement. Maintenant, The Boring Company va vendre des cubes emboîtables ressemblant à des LEGO. C’est le PDG et fondateur de la start-up en personne qui l’a annoncé dans un tweet dimanche dernier.

La société est certes connue pour ces projets loufoques qui coûtent beaucoup d’argent, mais ce projet semble vraiment unique en son genre.

musk

Les produits précédents, malgré les controverses, se sont très bien vendus. C’est particulièrement vrai concernant le lance-flamme étiqueté « pas un lance-flammes » de la société. Bien évidemment, l’excentrique Elon Musk est déjà persuadé de la réussite de ce nouveau produit. Si l’on se réfère aux réactions des internautes, il semblerait que ces Legos géants aient vraiment une bonne chance de succès.

La question qui se pose est : d’où viennent ces idées stupidement géniales de The Boring Company.

Une idée invraisemblable

La machine de The Boring Company, Godot, a été conçue pour creuser des tunnels de transport au-dessous de Los Angeles et Elon Musk veut en tirer profit. Son plan est alors d’utiliser les rochers pour construire les briques emboîtables qui peuvent ensuite être utilisées pour construire des sculptures et des bâtiments.

Les pièces seront « super dures », mais pas lourdes et elles auront une « finition de surface précise », ce qui les rendra capables de résister aux éléments. En raison de ces caractéristiques, il sera possible d’utiliser les briques pour construire des maisons.

Les premiers kits de briques seront produits sur un thème de l’Égypte ancienne, comme les Sphinx, les pyramides et les temples.

Plus de détails sur les cubes de construction géants d’Elon Musk

L’annonce du PDG de Tesla Inc. sur Twitter ne précisait pas la taille réelle des briques et le nombre de pièces que le premier kit inclurait pour l’assemblage. Ces détails seront probablement disponibles une fois que la nouvelle marchandise sera disponible sur le site de l’entreprise.

Les briques ne sont donc pas encore listées en ligne et Musk n’a pas inclus de calendrier pour la commande ou la livraison des briques dans son tweet.

Il a cependant précisé qu’elles seraient disponibles dans le monde entier. Les photos ne sont pas encore disponibles mais quand elles le seront, Musk les fera probablement tweeter avant qu’elles n’apparaissent ailleurs. Encore une fois, il reste difficile d’affirmer si ce projet est bien réel ou si c’est une bonne blague de ce personnage haute en couleur.

Mots-clés elon muskinsolite