Elon Musk veut envoyer un million de personnes sur Mars à l’horizon 2050

Elon Musk, le fondateur de SpaceX, a récemment fait une annonce concernant la colonisation de Mars. Il a l’intention d’y envoyer près d’un million d’humains, en seulement 30 ans, c’est-à-dire d’ici 2050. Son objectif est de faire de l’homme une espèce multi planétaire. 100 000 personnes voyageront tous les 26 mois de la Terre vers Mars.

Néanmoins, la fusée de SpaceX est toujours en phase de construction sur son site au Texas.

Crédits Pixabay

Les propos de Musk ont reçu de nombreuses critiques, car ses plans ont été considérés comme trop optimistes. Auparavant, il a déjà présenté d’autres programmes relativement similaires comme le « Mars Base Alpha ».

Puisque la distance entre la Terre et Mars varie en fonction de leurs orbites, SpaceX prévoit de faire le voyage lorsque les deux planètes seront plus près l’une de l’autre.

« La construction de 100 vaisseaux par an en fait 1 000 en 10 ans. L’objectif est d’atteindre un taux moyen de 3 vols par jour, soit environ 1000 vols par an pour un poids supérieur à 100 tonnes par vol », a écrit Musk sur Twitter.

D’énormes structures seront mises en place

Deux cargos sans équipage seront envoyés sur Mars en 2022 pour tout mettre en place, y compris les systèmes d’extraction d’eau. L’eau devrait être fondue pour être consommable, car elle est emprisonnée dans des calottes polaires, sous forme de glace.

Si tout va bien, les premiers passagers pourront partir en 2024.

Puisque la température est très basse sur la planète rouge, soit environ -26°C, SpaceX a l’intention de mettre en place des dômes pour abriter les habitants et réfléchir les rayons UV. Mars n’a ni d’atmosphère ni de couche d’ozone. Toute sortie à l’extérieur nécessitera une combinaison spatiale.

Un vaisseau spatial plus efficace et plus économique

Ce projet est basé sur la conviction de Musk qui pense que le voyage spatial est le seul moyen de sauver l’humanité. De son côté, la NASA essaie d’améliorer la culture d’aliments frais, sous des lumières et des températures maintenues.

Selon Musk, la NASA dépense environ 450 millions de dollars à chaque lancement. Or, la fusée Starship de SpaceX serait capable d’effectuer la même opération à un coût considérablement réduit. En plus, cette fusée pourrait être utilisée pour voyager sur Terre et se rendre n’importe où en moins d’une heure.

Mots-clés elon muskmarsspacex