Web

eMates, le réseau social de la séduction

Dans les années 90, on pensait que le web avait tendance à isoler les gens. Maintenant, quand on sait que Facebook serait responsable d’un divorce sur cinq, on se dit que c’est peut-être le contraire. Oui, à croire que les réseaux sociaux ont de plus en plus tendance à remplacer les sites de rencontre. Célavie, comme on dit. Enfin, toujours est-il qu’eMates est justement un tout nouveau réseau social dédié à la séduction. Alors si vous êtes seul et dépressif, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Certains mecs sont vraiment malins et Julien en fait justement partie. Plutôt que de m’envoyer un mail doté d’un objet de type « communiqué de presse » pour me présenter eMates, il a préféré opter pour un nom plus évocateur, du genre « Plein de jolies filles ». Oui, et tout ça pour me forcer à l’ouvrir avant tous les autres, hein… Bon, en même temps, faut voir le bon côté des choses, si ma copine me largue, on saura qui aller remercier à coups de barre à mine. D’ailleurs, on notera que c’est vraiment dégueulasse de faire tester un réseau social orienté séduction à un blogueur qui n’est plus célibataire depuis longtemps.

Car en effet, l’objectif d’eMates est tout simplement de permettre aux internautes de se séduire et plus si infinités.

eMates, l’interface

Alors bon, on va être très rigoureux et on va commencer par s’intéresser à l’interface du service. Très sobre, elle n’en reste pas moins élégante. Point positif, elle est très abordable et conviendra à la plupart des utilisateurs. Ceux qui ont l’habitude de Facebook (le pire qu’on pouvait inventer en terme d’ergonomie) et de Twitter ne seront pas pris au dépourvu et les néophytes devraient s’en tirer sans pleurer du sang vu que toutes les fonctionnalités de l’outil nous tombent naturellement sous… hum… sous la main.

Précisons, en outre, qu’un tutoriel complet nous explique précisément comment fonctionne le service une fois que nous sommes inscrits. Point important, il est possible d’aller chercher nos premiers amis virtuels en passant par notre messagerie. D’ailleurs, aucun de mes contacts n’est encore inscrit sur eMate. Faut dire aussi, le service est encore tout récent, hein…

eMates, les fonctionnalités

D’une manière très générale, eMates se rapproche grandement de Twitter, avec un soupçon de Facebook pour relever le tout. On peut donc écrire des messages publics, auxquels les autres utilisateurs ont la possibilité de répondre, ou encore aller fouiner sur les profils des uns et des autres. Ces derniers sont d’ailleurs très complet et il est possible de les compléter très facilement en indiquant, par exemple, si on a des enfants ou si on fume de la drogue. Bon, là, si vous êtes un habitué des sites de rencontre, vous ne serez vraiment pas pris au dépourvu.

S’il est possible de publier des messages publics, on peut aussi envoyer des messages privés et contacter directement les utilisateurs de son choix pour leur dire à quel point on est quelqu’un de merveilleux. Une page dédiée vous permet d’ailleurs d’accéder très facilement à tous les messages reçus ainsi qu’à ceux que vous avez envoyés.

Ce qui est chouette, aussi, c’est que chaque profil intègre un système de statistiques. En quelques secondes, il est donc possible de voir les derniers utilisateurs qui ont visité notre profil ou encore le nombre de flash et de messages accumulés. L’ensemble est vraiment très intuitif et très simple à utiliser.

eMates, les abonnements et le concours

Pour le moment, eMates est entièrement gratuit. En revanche, il est possible d’opter pour un compte premium (3€ par mois) qui offre un certain nombre de fonctionnalités en plus comme le dialogue en ligne gratuit, les messages privés, les statistiques plus complètes et la possibilité de gagner plus de dilings, la monnaie virtuelle du service.

Et attention parce que les utilisateurs les plus populaires seront récompensés. Tous les deux mois, ils pourront ainsi gagner de sympathiques lots. Les premiers mis en jeu parlent d’ailleurs d’eux-mêmes : le premier prix gagnera un iPod Touch 32Go, le second prix repartira avec 5 places de cinéma UGC et le troisième avec un abonnement gratuit de trois mois. Voilà qui devrait améliorer sensiblement la motivation des utilisateurs du service.

On précisera d’ailleurs que la popularité d’un utilisateur est calculée en fonction de différents critères et pas seulement sur le nombre d’amis virtuels qu’il possède.

eMates, mon avis

Alors forcément, n’étant pas célibataire et ne souhaitant pas le devenir, je ne fais pas vraiment partie du public visé. Cela dit, eMates m’a quand même pas mal bluffé. Par la qualité de sa réalisation, bien entendu, mais aussi et surtout par son concept. Maintenant, tout va évidemment dépendre de la communauté qu’il parviendra à fédérer, ce genre de services ne fonctionne que s’il parvient à réunir le plus grand nombre, mais il possède en tout cas toutes les cartes en main pour s’imposer sur le marché.

En bref, si vous êtes célibataire et que vous avez envie de trouver un peu de compagnie, je vous recommande fortement de tester le service. Surtout si, comme beaucoup d’internautes, vous êtes déçu par les sites de rencontre traditionnels.