L’EmDrive serait impossible à faire fonctionner, mais son inventeur y croit toujours

L’EmDrive a été annoncé comme le système de propulsion qui révolutionnera l’exploration spatiale. Mais finalement, il serait impossible à mettre en pratique. Son inventeur n’est cependant pas de cet avis.

Le concept de l’EmDrive repose sur la génération d’une poussée sans carburant avec une propulsion entièrement électrique. Le fonctionnement théorique de l’appareil consiste à concentrer des micro-ondes dans une cavité résonante métallique pour obtenir une poussée. Le mécanisme reprend la deuxième loi de Newton. Celle-ci explique que la force est définie comme le taux de changement d’élan. « Ainsi, une onde électromagnétique se déplaçant à la vitesse de la lumière possède une certaine impulsion, qu’elle va transférer à un réflecteur, entrainant une force minime », explique la start-up britannique Satellite Propulsion Research.

Crédits Pixabay

L’accumulation en grande quantité de la force générée ferait alors fonctionner l’EmDrive. Ce système de propulsion n’utilise aucun carburant. Cependant, il requiert un générateur électrique.

De faux positifs selon des chercheurs allemands

Faire rebondir des micro-ondes dans une cavité résonante génère une poussée nette en l’absence de propulseur.

La NASA et une équipe chinoise de Xi’an ont annoncé des résultats plus ou moins prometteurs après des expérimentations. Cependant, des physiciens de l’université technique de Dresde parlent de faux positifs.

« Nous avons pu reproduire des forces de poussée apparentes similaires à celles mesurées par l’équipe de la NASA, mais aussi les faire disparaître au moyen d’une suspension ponctuelle. Nous sommes parvenus à cela grâce à une structure améliorée. Nos mesures réfutent toutes les affirmations sur l’EmDrive d’au moins 3 ordres de grandeur », a déclaré le professeur Martin Tajmar.

« Nous avons découvert que la cause de la poussée était un effet thermique », a ajouté Tajmar. Les données de l’équipe allemande sont disponibles sur ResearchGate.

Une cavité résonante mal conçue selon Shawyer

Roger Shawyer est l’inventeur de l’EmDrive. Il n’a pas manqué de commenter les conclusions des scientifiques l’université technique allemande de Dresde.

« La cavité résonante utilisée par Tajmar était mal conçue et celle-ci n’allait jamais fonctionner. C’est une cavité de plaque d’extrémité plate pour commencer. Si vous faites la géométrie simple, vous verrez que vous avez une erreur de phase de front d’onde approchant une demi-longueur d’onde. Vous n’obtiendrez jamais des ondes mobiles dans une cavité frontale plate. Il y a de nombreux autres problèmes », se défend l’ingénieur aéronautique britannique. La réponse suggère que les débats sur l’EmDrive sont loin de prendre fin.

Mots-clés emdrive