Emmanuel Macron n’aime pas les blagues sur YouPorn

La pandémie de Coronavirus qui sévit actuellement dans le monde entier n’empêche pas les secrétaires d’États de rigoler entre eux et c’est ce qu’a révélé Le Canard Enchaîné, le 25 mars 2020.

Le journal satirique a publié dans ses colonnes des messages échangés entre plusieurs membres du gouvernement, dont Cédric O, Marlène Schiappa, Agnès Pannier-Runacher et Jean-Baptise Djebbari, sur le service de messagerie Telegram.

Facepalm

Crédits Pixabay

Au vu de leur échange, il semble que ces derniers soient plus préoccupés par l’accès à YouPorn qu’autre chose et cela ne plaît pas à Emmanuel Macron.

Une histoire de bande passante

Depuis le début du confinement, la connexion internet n’est plus ce qu’elle était. Cela est dû au fait que toutes les personnes qui sont confinées chez elles s’occupent en surfant sur la toile pour accéder à du divertissement ou pour travailler à distance.

Alors que la discussion entre ces membres du gouvernement était au départ centrée sur les solutions qui devraient être mises en place pour limiter la consommation de bande passante, les choses ont vite dérapé et ces derniers ont fini par faire des blagues sur YouPorn.

Emmanuel Macron n’est pas content et il le fait savoir

Dans la discussion, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie, écrit que Netflix, Apple et YouTube seront limités en journée car « ils prennent 25% du réseau. » Ce à quoi, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes répond : « Là on va avoir des émeutes. » Elle poursuit en écrivant : « Les gens doivent avoir des soupapes de décompression. »

Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique, lui répond en attirant son attention sur le fait que le réseau en Italie a « ramé, y compris pour les usagers importants, car le porno et les jeux en ligne ont explosé. » Agnès Pannier-Runacher rigole sur le fait que « Si tu youpornes après 22h30, ça gène personne… Juste une question d’organisation. » Le ton est donné. Marlène Schiappa a ensuite glissé une blague en suggérant à Jean-Baptise Djebbari, secrétaire d’Etat aux Transports, de « demander à des gens de t’envoyer des contenus amateurs. »

Emmanuel Macron n’a pas mis longtemps à réagir face à la publication de ces discussions privées.

« C’est lamentable que, en situation de crise comme celle que nous vivons, on retrouve des échanges comme cela dans la presse. Ça ne fait vraiment pas sérieux. »