En Arizona, une rivière de boue noire a déferlé dans les terres

Dans le comté de Pima, en Arizona, une crue éclair a transformé le paysage en un univers digne d’un film d’apocalypse. Et pour cause, un torrent de boue noire s’est abattu sur la terre ferme suite à un incendie forestier.

Une vidéo publiée par les autorités du comté de Pima a montré ce qui ressemblait à une avalanche noire des profondeurs de l’enfer. La séquence postée sur Twitter il y a quelques jours montre en effet une coulée de débris noirs qui s’est produite dans cette contrée faisant partie de l’État de l’Arizona le 15 juillet dernier.

De la boue

Crédits Pixabay

Bien qu’il s’agisse d’une scène particulièrement effrayante, les scientifiques la décrivent comme un phénomène naturel assez courant. Selon l’US Geological Survey (USGS), les incendies peuvent modifier la façon dont l’eau de pluie s’écoule en diminuant la capacité d’absorption du sol.

Or justement, cette rivière de boue noire est apparue suite à l’incendie de Bighorn qui a ravagé une surface d’environ 485 km² à l’extrémité ouest des montagnes de Santa Catalina au nord de la ville de Tucson.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Une pluie assez faible

Il faut savoir que cette inondation était le résultat de 21 mm de précipitations qui se sont accumulées pendant environ cinq heures au sommet du bassin versant de la Cañada dans les montagnes mentionnées ci-haut. La quantité de pluie est donc relativement faible, l’Arizona vivant actuellement au rythme de la mousson, mais la présence de débris calcinés a changé la donne.

« Il faut beaucoup moins de précipitations pour déclencher des flux de débris provenant de bassins brûlés que de zones non brûlées », a expliqué le California Water Science Center de l’USGS.

Un danger pour l’homme et la nature

Comme le souligne les observateurs, en plus d’être cauchemardesque, une crue brutale de ce type peut déstabiliser la circulation. Celle du comté de Pima a par exemple enseveli un canal de drainage ainsi qu’une piste de vélo de montagne. Elle peut également avoir un impact négatif sur l’approvisionnement en eau souterraine ainsi que sur la faune et la flore en raison d’une forte teneur en nitrates et en ammonium.

Pour éviter un désastre, les autorités locales invitent la population à rester vigilante et à quitter, si nécessaire, les zones à risque.