En Australie, des étudiants ont découvert un mystérieux tunnel grâce à l’imagerie 3D et à un drone

L’Australie n’a visiblement pas encore révélé tous ses secrets. Preuve en est, en promenant un drone devant une falaise, des étudiants ont en effet découvert l’entrée d’un mystérieux tunnel.

Si les drones souffrent parfois d’une mauvaise réputation auprès des autorités de certains pays, ils peuvent se révéler extrêmement utiles dans bien des cas. Preuve en est, cet été, des anthropologues ont pu filmer une tribu vivant dans une région reculée du Brésil en utilisant un quadricoptère. Quelques semaines plus tôt, un historien a carrément identifié un monument mégalithique en Irlande, toujours grâce à l’un de ces appareils.

Macquarie Tunnel

Cette fois, donc, la scène s’est déroulée en Australie et plus précisément dans un quartier de la ville de Sydney.

Un tunnel découvert dans une falaise

Dans le cadre du Sydney Open prévu du 4 au 5 novembre prochain, l’Université Macquarie s’est rapprochée du Sydney Harbour Federation Novembre en vue de travailler sur un partenariat culturel.

La fondation a alors évoqué l’existence d’un ancien tunnel situé quelque part dans la région.

L’établissement a immédiatement monté une équipe composée à la fois d’un enseignant et de plusieurs étudiants spécialisés en imagerie 3D. La fine équipe a alors utilisé un drone afin d’explorer la falaise située en contrebas du phare de Macquarie.

Plus tard, en observant attentivement les images, les étudiants et leur enseignant ont découvert l’entrée d’un tunnel débouchant directement sur la falaise, à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Les images ont ensuite été utilisées pour modéliser le tunnel et son environnement direct. L’université compte effectivement développer une expérience en réalité virtuelle afin de permettre aux curieux d’explorer la région.

Un poste d’observation ?

Michael Rampe, l’enseignant de l’établissement, est revenu sur l’étrange découverte à l’occasion d’un échange avec le Sydney Morning Herald.

L’homme a notamment affirmé que personne n’a encore été en mesure de déterminer avec précision l’endroit où mène le tunnel. Après avoir scanné les fondations du phare, les chercheurs n’ont pas été en mesure d’identifier la moindre faille pouvant mener à ce tunnel. En réalité, le phare a même été construit sur un plateau rocheux et ce dernier est totalement intact.

Sean Brawley, le vice-chancelier de l’université et professeur d’histoire, estime pour sa part que le tunnel était sans doute utilisé comme un poste d’observation. Il donne en effet sur un petit promontoire rocheux de quelques mètres de large. Un promontoire suffisamment spacieux pour accueillir un ou même plusieurs observateurs.

Toutefois, à ce stade, il ne s’agit que d’une simple hypothèse. Le seul moyen de déterminer l’utilité de ce tunnel sera de l’explorer, mais aucune expédition n’a encore été planifiée.

Crédits Image : Université Macquarie

Mots-clés insolite