En Chine, Apple a obtenu gain de cause en appel

Apple a remporté une nouvelle victoire symbolique. La firme de Cupertino a en effet récemment été accusée d’avoir copié le design de l’iPhone 6 à partir de celui d’un autre appareil développé par une entreprise chinoise, Shenzhen Baili Markering Services. Après avoir perdu devant l’autorité administrative, la Pomme Croquée a finalement gagné en appel.

Le marché chinois est en perpétuelle évolution et il représente du même coup une manne providentielle pour les constructeurs.

iPhone 6

Cela vaut également pour Apple et la chance semble d’ailleurs sourire à ce dernier, car la marque est en quatrième position derrière Huawei, OPPO ou même Vivo.

Apple a de nouveau le droit de vendre l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus en Chine

Toutefois, en mai 2016, Apple a été reconnue coupable d’infraction à un brevet de design d’après l’autorité administrative chinoise.  Plus précisément, ce jugement a été rendu par le Bureau de la propriété intellectuelle. Le constructeur n’avait donc plus le droit de vendre l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus sur le territoire.

L’entreprise plaignante avait en effet demandé l’interdiction de commercialisation du produit. Toutefois, l’appel interjeté par la firme de Cupertino et Zoomflight, son distributeur, lui a été défavorable.

Le tribunal de la propriété intellectuelle de Pékin a annulé la décision. La juridiction concernée a reconsidéré la plainte déposée par Shenzhen Baili, déposée à la fin de l’année 2014. L’institution a précisé que celle-ci n’avait « aucune réalité ni fondement légal. »

Cette décision autorise donc de nouveau Apple à commercialiser l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus sur le territoire chinois.

Shenzhen Baili, une entreprise bien mystérieuse

Shenzhen Baili ainsi que sa maison mère Digione, disposent du soutien du groupe Internet Baidu. Néanmoins, la start-up chinoise ne fabriquerait plus de smartphones.

D’après le Wall Street Journal, elle n’est plus présente sur le marché depuis longtemps. Ses sites web ont d’ailleurs été effacés et plus personne ne répondrait aux appels. Des sources proches du dossier affirment que l’entreprise se serait trop endettée.

En ce qui concerne la décision du tribunal, selon Xinhua, les représentants de l’entreprise s’accordent un délai avant de la contester. Du côté d’Apple, la firme voit son chiffre d’affaires sur le territoire baisser de douze pour cent en une année.

Au quatrième trimestre de l’année 2016, le chiffre d’affaires global de la firme américaine en Chine est estimé à 16,233 milliards de dollars.