En Chine, il existe un QR Code composé de milliers d’arbres

La Chine semble avoir un goût très prononcé pour les fameux QR Codes. Un code de ce type est en effet apparu dans la belle province du Hebei. Gigantesque, il se compose de plusieurs milliers d’arbres.

Contrairement aux idées reçues, ces codes ne sont pas nés avec le web 2.0. Loin de là. En réalité, ces derniers sont nés dans le milieu des années 90 et ils ont été inventés par l’entreprise nippone Denso-Wave. L’idée était en effet de créer des codes uniques faciles à générer afin de pouvoir suivre les pièces détachées envoyées dans les usines de Toyota.

QR Code

Quelques années plus tard, la société a pris la décision d’offrir sa technologie au plus grand nombre en la plaçant sous licence libre.

Le QR Code, une invention pas si récente

Le QR Code s’est alors rapidement répandu dans l’archipel nippon… puis dans le reste du monde grâce à l’explosion des technologies nomades.

Ces codes peuvent servir à beaucoup de choses. Certains les utilisent pour diffuser facilement des adresses web ou même des numéros de téléphone, d’autres pour stocker des mots de passe complexes. Orange fait ainsi appel à leurs services pour les mots de passe WiFi des Livebox et DJI en fait tout autant pour faciliter le processus de connexion entre notre smartphone et notre drone ou son contrôleur.

Si leur fonctionnement est proche de celui des sempiternels codes à barres, les QR Codes sont capables de contenir davantage de données et ils peuvent stocker 7089 caractères numériques ou 4296 caractères alphanumériques. Histoire de mettre ces chiffres en perspective, il faut rappeler que les codes à barres traditionnels ne dépassent pas les 10 à 13 caractères.

La Chine semble avoir un certain penchant pour ces codes, car un QR Code extrêmement imposant est apparu dans la province chinoise du Hebei non loin du village de Xilinshui.

Un QR Code géant pour promouvoir le tourisme local

Composé de cent trente mille genévriers spécialement taillés pour l’occasion, ce code est uniquement visible du ciel et il s’étend ainsi sur un peu moins de 6,7 hectares. Impressionnant, n’est-ce pas ? Certes, mais son utilité est finalement assez limitée, car les personnes qui le scanneront seront simplement renvoyées vers une publicité mettant en avant le tourisme local.

Xilinshui n’est effectivement pas un simple village perdu au milieu de nulle part et la municipalité propose ainsi depuis plusieurs années des services extrêmement variés aux touristes de passage. Mieux, la commune est en plus considérée comme le plus beau village de la province.

Le plus beau village, et le plus insolite à présent.

Mots-clés chineinsolite