En Chine, les joueurs ne peuvent jouer que trois heures en ligne par semaine

Les autorités chinoises prennent très au sérieux le problème de l’addiction aux jeux vidéo. Elles limitent ainsi à trois heures par semaine l’accès aux jeux en ligne pour les moins de 18 ans.

Les jeux vidéo ont généralement une mauvaise image au sein de la société. Leur pratique comporte pourtant certains avantages. En avril 2020, des neurobiologistes de l’université de Californie à Irvine, aux États-Unis, soulignaient dans une étude les bienfaits du jeu vidéo. Le divertissement vidéoludique développerait la plasticité du cerveau. Il améliorerait aussi la mémoire et la faculté des joueurs à se concentrer. Les gamers seraient également plus sensibles au contraste visuel. Néanmoins, les bienfaits cognitifs ne sont possibles que dans le cadre d’une pratique raisonnable. En effet, abuser des jeux vidéo comporte un risque pour les jeunes, entre autres dans leur développement. La pratique excessive entraîne une addiction et peut provoquer des troubles cognitifs.

Crédits Pixabay

Avec sa nouvelle mesure, la République populaire de Chine entend préserver les jeunes de ces effets néfastes. La décision pourrait être lourde de conséquences pour l’industrie du jeu vidéo.

Une répression contre l’opium spirituel

La Chine a été le premier pays frappé par la pandémie de Covid-19 l’an dernier. Alors que le nombre de cas de coronavirus augmentait de manière préoccupante, les autorités chinoises ont opté pour des mesures de restriction drastiques. Elles ont instauré un confinement total qui inspirera par la suite les autres pays touchés. Les mesures de restriction ont contraint les jeunes à rester à la maison. Les jeux vidéo sont alors devenus leur principal moyen de divertissement.

Le gouvernement chinois s’inquiète de la progression de la dépendance chez les moins de 18 ans. Celui-ci compare même les jeux vidéo à l’opium. Rappelons que la Chine possède une longue histoire avec cette drogue. Le pays assimile ainsi la dépendance au divertissement vidéoludique à l’opium spirituel. Les autorités rappellent qu’il est de leur devoir de protéger la santé mentale des plus jeunes.

Une nouvelle mesure vient ainsi d’être adoptée : les jeux en ligne ou en réseau sont désormais bannis pendant la semaine. Les joueurs de moins de 18 ans ne peuvent y accéder que chaque vendredi de 20h00 à 21h00. Les autorités autorisent également une heure de jeu pour les samedis et les dimanches, soit au total trois heures par semaine !

A lire aussi : La Chine veut construire un réacteur nucléaire unique en son genre

L’industrie chinoise du jeu vidéo perd de la valeur à la bourse

Les autorités chinoises n’en sont pas à leurs premières mesures pour encadrer la pratique locale du jeu vidéo.

Il y a deux ans, elles annonçaient la limitation de la durée de jeu à une heure et demie par jour pour les mineurs. Par ailleurs, les joueurs de moins de 18 ans ne peuvent pas pratiquer entre 22h00 et 8h00. Depuis l’annonce de la nouvelle réglementation, les entreprises chinoises du jeu vidéo ont perdu de la valeur à la bourse selon l’agence de presse britannique Reuters.

Mots-clés chine