En Chine, les sextoys font fureur grâce à la Covid-19

Pendant la pandémie de Covid-19, de nombreuses personnes se sont ruées sur les sextoys. Ces jouets sexuels ont permis à tous ceux qui se sont retrouvés seuls durant le confinement de continuer à se faire plaisir.

Une hausse des ventes de sextoys a été enregistrée un peu partout dans le monde. Cela concerne également la Chine, qui est surtout connue pour produire ces jouets pour adulte. D’après nos confrères du site France Soir, les ventes de sextoys ont battu des records au pays du Soleil levant durant la première moitié de l’année 2020. Steffi Noel, consultante au sein de cabinet Daxue Consulting, à Pékin, a indiqué que « pour ceux qui ont acheté des jouets sexuels durant la pandémie, il s’agissait principalement du premier achat. »

Le ventre d'une femme dans la pénombre
Crédits Pixabay

On apprend notamment que la gent féminine serait particulièrement friande de ce genre de jouets.

Une façon de contourner l’abstinence

Les sextoys ont permis aux célibataires de supporter leur solitude durant le confinement. Une jeune pékinoise de 27 ans qui a choisi de se faire appeler « Amy », par souci de confidentialité, s’est confiée au micro de l’AFP sur son expérience.

Amy qui était célibataire a souffert des impacts de la pandémie. En raison des mesures de distanciation sociale, cette dernière n’a pas pu se lancer dans la recherche de sa moitié. Pour se soulager et pour contourner l’abstinence qui lui a été imposée par la Covid-19, Amy s’est offert un sextoy.

Les tabous ne sont plus d’actualité

En Chine, l’utilisation des sextoys par les femmes ne semblent plus représenter un tabou. D’après la bloggeuse chinoise Yi Heng, « un grand nombre de femmes sexuellement actives ont désormais une attitude très ouverte vis-à-vis de l’utilisation de jouets sexuels. Elles voient ça comme quelque chose de naturel et de normal » Les propos d’Amy, qui avait « peur de ces trucs », tendent à confirmer ces déclarations : 

« J’étais gênée de les utiliser et puis, d’un coup, j’ai découvert un autre monde. »

Cet intérêt grandissant pour les sextoys s’observe également sur les réseaux sociaux. Comme le révèle le site France Soir, la recherche du terme « sextoys » est montée en flèche sur le moteur de recherche chinois Baidu, entre janvier et juin 2020.

Il est à noter que l’exportation des sextoys fabriqués en Chine a également connu une hausse fulgurante durant le confinement.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés nsfysextoys