En Chine, un joueur attaque son ami qui a vendu son personnage pour 552 dollars

Certains joueurs n’hésitent pas à dépenser une coquette somme d’argent pour leurs personnages virtuels. En Chine, un joueur a investi un total de 1,4 million de dollars (environ 1,3 million d’euros) pour perfectionner son avatar dans Justice Online, un jeu de rôle multijoueur en ligne de type MMORPG. Malheureusement pour lui, son ami a vendu le personnage pour un peu plus de 500 dollars alors qu’il empruntait son compte.

Conscient de la valeur de son investissement dans son personnage, le propriétaire du compte a attaqué son ami et NetEase Game, la plateforme sur laquelle le personnage a été mis en vente, en justice.

Crédits NetEase / Capture “Justice Online Gameplay Trailer”

En dehors de l’ami ayant vendu le personnage, tout le monde a finalement eu son compte dans l’histoire. Ce dernier a dû verser un peu moins de 13 000 dollars au joueur ayant acheté le personnage en guise de dommages et intérêts.

L’affaire est déjà passée devant le juge

Le juge qui s’est occupé de l’affaire a organisé une médiation en vidéoconférence entre les parties dans le but de régler le litige.

Au cours de la vidéoconférence, l’ami ayant vendu le personnage a fourni une explication assez bizarre et quelque peu incohérente. Il a indiqué qu’il prévoyait de revendre le personnage d’une valeur de plus de 1 million de dollars à son propriétaire original sur le Marketplace de NetEase au prix de 55 138 dollars. Seulement, il se serait trompé en tapant les chiffres parce qu’il était très fatigué après une longue session de jeux vidéo.

Bien évidemment, un joueur connaisseur a sauté sur l’occasion et n’a pas hésité à acheter le personnage en voyant le prix indiqué.

Un dénouement heureux pour presque tout le monde

Au final, la vente a été annulée par la plateforme NetEase et son propriétaire a bien récupéré son personnage. Quant à l’acheteur, il se retrouve sans personnage, mais avec une somme de 12 789 dollars venant du vendeur en guise de dommages et intérêts.

Suite à ces événements, le tribunal de la province de Sichuan a rappelé sur les réseaux sociaux qu’il était important de protéger ses données digitales et de modérer le temps de jeu pour les passionnés de jeux vidéo.

Mots-clés insolite