En Europe, la chasse aux pirates s’intensifie

Les autorités américaines et de plusieurs pays d’Europe ont récemment procédé à l’arrestation de certains membres de ce qu’on appelle The Scene. Des actions qui risquent de perturber le fonctionnement des sites de torrent.

La lutte contre le piratage de contenu sur internet est un combat que les détenteurs de droits et les gouvernements s’efforcent de maîtriser depuis de nombreuses années. Il semble qu’une avancée majeure ait été faite. Comme nous l’apprend Torrent Freak, des raids d’une grande ampleur se déroulent actuellement aux États-Unis et en Europe dans le but de faire tomber les membres de The Scene, la plus importante organisation de pirates. En effet, la bande gère à elle seule plus de la moitié des films, livres, fichiers audio et autres contenus distribués illégalement sur les sites de torrent.

Crédits Pixabay

L’opération menée outre-Atlantique et dans plusieurs pays d’Europe viserait aussi des groupes affiliés à The Scene tels que SPARKS, GECKOS et DRONES.

Des noms commencent à circuler

Torrent Freak affirme que les sources anonymes qui leur ont fourni ces informations n’ont pas précisé l’endroit exact où ces raids se déroulent. Cependant, il semblerait que l’Europe du Nord en soit la principale cible. Parmi les pays impliqués figureraient la Norvège, la Suède, les Pays-Bas, mais aussi la Suisse.

En tout cas, grâce aux autorités américaines, les noms des principaux acteurs de The Scene sont désormais connus. Un certain Georges Bridi a par exemple été arrêté dimanche dernier à Chypre par Interpol. Âgé de 50 ans, ce ressortissant britannique qui avait élu domicile sur l’île de Wight, une petite île au large de la côte sud de l’Angleterre, est identifié comme étant un des membres des SPARKS.

À lire aussi : Zone Annuaire ferme ses sites et lance un nouveau domaine

Vers la fermeture d’un grand nombre de sites pirates ?

Jonatan Correa, 36 ans, alias Raid, a quant à lui été arrêté à Olathe, Kansas, le 25 août dernier. Comme Bridi, il faisait partie des SPARKS depuis 2011. Mais contrairement à celui-ci qui a quitté le groupe en janvier 2020, Correa y était encore lié juste avant son arrestation.

On sait aussi qu’un certain Umar Ahmad est activement recherché. Désigné comme étant derrière le pseudo « Artist », l’homme âgé de 39 ans est accusé d’avoir entraîné « des dizaines de millions de dollars » de pertes aux studios de production cinématographique en faisant partie du groupe SPARKS.

Franchement, on ne sait pas ce qu’il adviendra des sites de torrent après ces raids massifs contre The Scene. Compte tenu cependant de l’importance du rôle joué par ce dernier dans le secteur, une baisse du nombre des plateformes proposant du contenu illégal est envisageable.

À lire aussi : Zone téléchargement annonce encore son retour