En France, « Papicha » devient le plus gros succès africain réalisé par une femme

Papicha, premier film de Mounia Meddour, vient de devenir le plus gros succès africain réalisé par une femme au box-office français. En un peu plus d’un mois, le long-métrage a rapporté plus d’un million et demi d’euros.

Sorti le 9 octobre dernier dans les salles françaises, Papicha, à l’action située dans les années 1990, raconte l’histoire de Nedjma, jeune Algéroise aspirant à devenir styliste et dont les premières créations sont vendues aux papichas des boîtes de nuit. Une « papicha » étant une jolie jeune fille en français algérien.

À l’époque de son arrivée au cinéma, nous avions rapporté une très honnête onzième place décrochée par Papicha et ses 74 716 premiers spectateurs. Aujourd’hui, le premier film de Mounia Meddour s’approche des 250 000 entrées  et a déjà rapproché environ 1,6 million d’euros. Aux dernières nouvelles, plus ou moins 60 salles continueraient de le projeter dans l’Hexagone.

24 récompenses déjà en poche pour « Papicha »

C’est Variety qui nous apprend que la performance d’ores et déjà enregistrée par Papicha lui permet désormais d’être le plus gros succès africain en France d’un réalisateur femme. Quant à savoir si ce titre lui ouvrira les portes d’un Oscar, les espoirs sont de mise. Papicha est effectivement la proposition algérienne pour l’Oscar du meilleur film international.

Papicha a au passage bien failli de ne pas pouvoir prétendre à participer aux Oscars après que les autorités algériennes ont annulé l’exploitation du film dans le pays. Or, il fallait que le film soit projeté avant le 30 septembre pour faire partie des nommés dans cette catégorie. L’équipe du film a toutefois déposé une demande de dérogation auprès de l’Académie des Oscars, qui l’a validée.

En regardant de plus près les soumissions émanant du continent africain et dirigées par une femme, on peut remarquer qu’Atlantique de la réalisatrice sénégalaise Mati Diop a reçu une réception un peu plus timide avec ainsi un peu plus de 65 000 entrées à ce jour.

Présenté en sélection officielle au dernier Festival de Cannes dans la section « Un certain regard », Papicha a depuis accumulé 24 récompenses, incluant le prix du meilleur film arabe décerné lors du Festival du film d’El Gouna, en Égypte. Lyna Khoudri et Shirine Boutella, qui incarnent respectivement les personnages de Nedjma et Wassila dans Papicha, font d’ailleurs partie de la liste des Révélations retenues pour la prochaine cérémonie des César.

Mots-clés afriquepapicha