En Inde, des touristes ont été agressés à cause de selfies

L’Inde ne plaisante visiblement pas avec les selfies. Un couple de touristes suisses originaire de Lausanne a en effet été brutalement agressé par une bande de jeunes dans la région du Taj Mahal.

La scène remonte à la semaine dernière. Quentin Jeremy Clerc et Marie Droz étaient en train de visiter l’ancienne cité moghole de Fathepur Sikri lorsqu’ils ont été abordés par une bande. Ces derniers souhaitaient en effet se prendre en photo aux côtés de la Suissesse.

Suisse Selfies

Le couple a refusé la proposition, mais cela n’a pas découragé les membres de la bande et ces derniers ont commencé à les suivre tout en les harcelant de questions et de demandes diverses et variées.

Les membres de la bande voulaient se prendre en photo aux côtés de la Suissesse

Très vite, le ton a commencé à monter et les membres de la bande ont alors ramassé des pierres pour les lancer en leur direction.

Quentin Jeremy a été le plus touché et il a reçu une pierre en pleine tête. Marie a été pour sa part touchée au niveau du dos, de l’épaule et de la main. Fort heureusement, les autorités sont rapidement intervenues sur place et la bande s’est enfuie dans la foule, laissant les deux Suisses étendus sur le sol.

Le couple a été immédiatement transféré à l’hôpital le plus proche.

D’après le docteur Rajendra Prasad, un neurochirurgien travaillant pour l’hôpital de Delhi, l’homme souffrirait d’une fracture du crâne et un caillot de sang se serait formé dans son cerveau.

De multiples fractures

En outre, son nerf auditif droit aurait également été touché. Fort heureusement, en dépit de la gravité de ses blessures, son pronostic vital ne serait pas engagé et il pourra bientôt rentrer chez lui.

Quant à la femme, elle souffre de multiples fractures et son bras gauche aurait été brisé dans l’assaut. Elle a été opérée mardi dernier et elle pourra elle aussi bientôt quitter l’hôpital.

D’après Satyam Singh, un officier travaillant pour Achnera, le couple n’aurait pas déposé plainte. Malgré leurs tentatives pour retrouver les auteurs de l’agression, les autorités ne sont pas parvenues à identifier les membres de la bande et ces derniers ne devraient donc pas être inquiétés.

Crédits image

Mots-clés indeselfies