En Iran, un couple d’influenceurs a été condamné à de la prison ferme pour des publications Instagram

Ahmad Moin Shirazi et Shabnam Shahrokhi vivaient en Iran et ils avaient pris l’habitude de partager leur quotidien sur Instagram. Mais voilà, les autorités iraniennes n’ont pas apprécié leur liberté de ton. Le couple a donc été condamné à de la prison ferme  pour des contenus qualifiés « d’obscènes » et « de vulgaires ».

Ahmad et Shabnam étaient très actifs sur Instagram. Très actifs, mais aussi très appréciés puisqu’ils totalisaient à eux deux un peu plus d’un million d’abonnés sur la plateforme.

Les couleurs d'Instagram

Photo de Luke Chesser – crédits Unsplash

Mais le couple n’utilisait pas uniquement le service pour partager des selfies ou des photos d’animaux.

Des influenceurs un peu trop engagés

En réalité, il utilisait également Instagram pour promouvoir des actions caritatives et écologiques.

Très investis dans leur ville, ils soutenaient de nombreuses causes et cela n’a bien entendu pas été du goût des autorités locales.

Pour le gouvernement iranien, les publications du couple étaient en effet beaucoup trop critiques. Ahmad et Shabnam ont donc été accusés de critiquer ouvertement les pouvoirs publics ainsi que la politique mise en place en Iran.

Si l’on en croit un porte-parole du gouvernement, les publications des deux influenceurs laissaient croire « à tort » que les autorités étaient corrompues et que le peuple n’avait aucune liberté.

Le couple a été contraint de fuir en Turquie

Et sans surprise, le verdict n’a pas été tendre. Ahmad Moin Shirazi a ainsi été condamné à neuf ans de prison ferme, contre sept années de prison pour Shabnam Sharokhi. Cette dernière a également été condamnée à 74 coups de fouet pour accompagner sa peine. Elle posait en effet souvent sans voile, ce qui a été considéré comme une circonstance aggravante par les autorités.

Face à la situation, les deux influenceurs n’ont pas eu le choix et ils ont donc quitté leur pays pour s’établir en Iran, où ils séjournent toujours, en compagnie de leurs deux enfants.

Très bien intégré à la société iranienne, Ahmad et Shabnam étaient tous les deux champions de kick-boxing et ils possédaient deux salles de sport.

Mots-clés instagram