En Italie, un homme a pris un selfie alors qu’une femme venait d’être heurtée par un train

L’Italie est en émoi. Le mois dernier, une femme a été happée par un train dans la ville de Piacenza, au sud-est de Milan. Un homme présent sur le quai a alors sorti son téléphone afin de capturer un selfie, un selfie laissant bien évidemment apparaître le corps de l’infortunée, entouré des secours.

Le drame s’est donc déroulé à Piacenza le 26 mai dernier. Plusieurs usagers attendaient leur train sur un des quais de la gare locale.

En entrant en gare, le train a happé une femme et cette dernière s’est alors retrouvée entre deux voies, une blessure grave à la jambe.

Une femme est heurtée par un train, il se prend en photo

Les secours sont rapidement intervenus sur place pour porter secours à l’infortunée et la maintenir en état de conscience. Tandis qu’ils s’affairaient autour d’elle, un homme vêtu d’un tee-shirt et d’un short blanc ainsi que d’un sac en bandoulière s’est placé sur le bord du quai afin d’immortaliser la scène d’un selfie.

Un selfie sur lequel apparaissait la femme étendue sur les voies.

Giogio Lambri, un journaliste travaillant pour le Liberta, était lui aussi présent au moment des faits. Choqué par l’attitude désinvolte de l’homme, il a alors immortalisé la scène en photo. L’image a été publiée dans l’édition de dimanche accompagnée de la légende “Houston, on a un problème !” et elle n’est évidemment pas passée inaperçue.

En réalité, c’est même tout le contraire. L’image a choqué de nombreuses personnes en Italie et elle a également suscité des réactions indignées sur les réseaux sociaux. Encore plus lorsque les autorités ont fait savoir que la femme heurtée par le train a dû être amputée d’une jambe.

L’homme a été identifié et les photos supprimées

De son côté, la police italienne a immédiatement ouvert une enquête afin d’identifier l’auteur du selfie. Les enregistrements des caméras de surveillance de la gare leur ont permis de mettre un nom sur son visage et l’homme a été interpellé par la police un peu plus tard… et contraint de supprimer toutes les photos prises à la gare.

Pour l’heure, nous ne savons pas si les autorités vont entreprendre des poursuites à son encontre. Dans l’absolu, l’homme n’a effectivement rien fait de répréhensible aux yeux de la loi.

Il faut d’ailleurs rappeler que ce n’est pas le seul cas du genre. L’année dernière, des secouristes s’étaient en effet pris en photo sur les lieux d’une catastrophe ferroviaire, une catastrophe qui a provoqué la mort de plusieurs dizaines de personnes.

Mots-clés selfies