En Russie, un trou profond de plusieurs dizaines de mètres s’est formé près d’une ville

Les gouffres géants, appelés « sinkholes » en anglais, sont déjà apparus dans de nombreuses parties du monde. Mais celui qui vient d’être découvert dans la région de Nijni Novgorod en Russie a ébranlé tous les habitants de la région.

Ce sont des cueilleurs de champignons d’un village russe qui ont découvert ce trou béant de 50 mètres de profondeur et 32 mètres de diamètre dans un champ du district de Shatkovsky.

Skinhole

Un gouffre géant qui terrifie toute une région

Les gouffres karstiques se forment à partir de la dissolution de roches solubles telles que le calcaire, la dolomite et le gypse. Ce nouveau gouffre a été repéré dans un champ par des villageois alors qu’ils cueillaient des champignons sauvages, une tradition russe à cette époque de l’année. Heureusement, aucune maison n’est située à proximité et personne n’a été blessé. Mais d’après les habitants, les enfants du village font des cauchemars de peur qu’un gouffre similaire puisse engloutir leurs maisons pendant leur sommeil.

“Les enfants ont vu le trou et beaucoup s’inquiètent que la même chose se produise soudainement quand ils sont endormis la nuit”, affirment les habitants de Neledino, un village voisin. En effet, il n’y a aucune garantie qu’un autre gouffre n’apparaîtra pas au milieu du village ou sous une maison.

Selon les experts russes, le phénomène est naturel et n’a pas été causé par des explosions ou des éruptions, comme des trous d’apparence similaire dans l’Arctique russe.

Un phénomène particulièrement courant en Russie

Le gouffre est actuellement sous surveillance. Un rapport mentionne que la cause pourrait être l’érosion hydrique du sol ou de la roche en dessous. Toutefois, les trous de ce type ne sont pas rares en Russie. Un certain nombre de gouffres nouvellement formés dans l’Arctique au cours de ces dernières années – en particulier dans la péninsule de Yamal – seraient eux causés par des explosions de poches de méthane lors du dégel du pergélisol.

On a également appris récemment que toute une ville minière de Berezniki dans l’Oural est lentement consommée par des cratères sembles à ceux de la Lune. Rappelons aussi que le 11 avril 2013, un autre énorme gouffre de près de 85 mètres de large et 15 mètres de profondeur a englouti trois maisons à Buturlino, un petit village situé juste à l’extérieur de la cinquième plus grande ville de la Russie, Nizhny Novgorod.