En Sibérie, le sol explose à cause du changement climatique

Depuis quelques années, le sol sibérien est le théâtre d’explosions de méthane. On sait que cela est dû au changement climatique. Ces explosions sont tellement violentes qu’elles finissent par laisser des cratères dans le sol. Et elles inquiètent de plus en plus les chercheurs.

En effet, ces explosions de méthane mettent en danger les infrastructures et la population locale. La première explosion de ce genre a été découverte en 2014. Elle est à l’origine du cratère C1. Depuis, les chercheurs essayent de déterminer l’origine de ces dangereuses éruptions de méthane.

Une photo de la forêt sibérienne enneigée
Image par Анатолий Стафичук de Pixabay

Récemment, une équipe de scientifiques dirigés par le chercheur Evgeny Chuvilin, du Skoltech Center for Hydrocarbon Recovery de Moscou, a proposé un modèle qui explique la formation de ces cratères.

A lire aussi : Ca chauffe en Sibérie et ce n’est pas bon pour la planète

Au cœur des cratères sibériens

Pour résoudre le mystère de ces explosions, Evgeny Chuvilin et son équipe sont allés en expédition au cœur de l’un des cratères qui se sont formés dans la toundra sibérienne. Le cratère qu’ils ont exploré est connu sous le nom de C17.

Pour leur expédition, ils ont utilisé un drone. Evgeny Chuvilin a indiqué que l’engin avait pu descendre « entre 10 et 15 mètres de profondeur. » Grâce à l’exploration de ce cratère, les scientifiques ont pu le cartographier et y collecter des données. Une modélisation en 3D leur a permis de trouver l’origine de ces cratères.

A lire aussi : On sait d’où vient le cratère de Sibérie

Une accumulation de méthane

D’après les chercheurs, ces explosions sont causées par la fonte du pergélisol, également connu sous le nom de permafrost. La fonte de ce sol est causée par le réchauffement climatique. Et le permafrost est connu pour être un réservoir naturel de méthane.

Lorsqu’il fond, du méthane s’accumule alors dans le sous-sol. Sous l’effet de la pression, les poches de méthane éclatent et provoquent les explosions à l’origine des énormes cratères qui apparaissent sur la toundra en Sibérie. Actuellement, les chercheurs tentent de trouver un moyen de stopper ce phénomène qui devient de plus en plus fréquent.

À ce rythme, si les explosions continuent, elles pourraient mettre en danger la population locale. En plus de causer des dommages conséquents aux infrastructures se trouvant sur place, ces explosions risquent de libérer une grande quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. À l’heure actuelle, les scientifiques essayent d’identifier les zones où de nouveaux cratères sont susceptibles de se former.