En Suisse, il existe un site sur lequel les internautes peuvent publier un selfie accompagné de leur salaire

En Suisse, le syndicat Unia a lancé un site où chacun peut poster un selfie en précisant sa profession et le montant de son salaire mensuel. Baptisé zeigdeinenlohn.ch, qui veut littéralement dire « Montre ton salaire, » ce site web assez particulier a été lancé il y a tout juste une semaine.

Ouvert à tous, il invite les internautes de toute classe sociale et professionnelle à y publier leurs selfies.

Interrogé par Euronews, un porte-parole du syndicat a expliqué que cette initiative leur est venue dans le but de rendre la question de salaire moins sensible et tabou en Suisse. Les gens n’aiment pas en parler, même si au fond, tout le monde est curieux de savoir ce que gagne son patron ou son collègue.

La publication de photos sur zeigdeinenlohn.ch est vraiment très simple. Il suffit de fournir un autoportrait et préciser son prénom, salaire et métier pour que le selfie soit validé.

Pour l’égalité salariale

zeigdeinenlohn.ch est un projet d’Unia en collaboration avec d’autres syndicats. Prônant l’égalité des salaires, le projet a reçu le soutien de nombreuses associations féministes. En Suisse, de nos jours, la discrimination salariale concerne principalement les femmes. Il se trouve qu’elles gagnent 5 fois moins que les hommes et ce, peu importe leurs diplômes et leurs compétences.

Contre toute attente, le site et ses valeurs ont également été soutenus par l’Association suisse des banquiers.

L’égalité salariale est un sujet très sérieux en Suisse. Une manifestation nationale a d’ailleurs été organisée à cet effet. Tous sont invités à participer à cette manifestation qui se tiendra le 22 septembre 2018 à Berne. Un train gratuit est prévu pour permettre aux habitants des autres villes de rejoindre la capitale Suissesse le jour J.

À peine lancé et déjà piraté !

Depuis son lancement, zeigdeinenlohn.ch rencontre un véritable succès. Le site compte déjà des milliers de selfies d’internautes de tous les âges et domaines professionnels. Malheureusement, la popularité du site a également attiré l’attention de personnes malintentionnées. C’est ainsi qu’à peine lancé, le projet d’Unia est déjà la cible des hackers.

Ces pirates informatiques n’ont pas tardé à se manifester et poster des milliers de messages sexistes et misogynes sur le site. Certains sont même allés jusqu’à y publier des selfies de politiciens avec le montant de leur paie.

Unia reste cependant optimiste quant au bien-fondé et à la portée positive de son site Internet. Le syndicat a été particulièrement encouragé par les nombreux soutiens reçus des autres associations. D’après les initiateurs du projet, « C’est le signal de départ d’une nouvelle culture de conversation sur les salaires. »

Mots-clés insolite