En un mois, Pokémon Go a généré plus de 200 millions de dollars

Ce n’est parce qu’un jeu peut être téléchargé et installé gratuitement qu’il ne permet pas de générer de l’argent. Grâce aux microtransactions, certaines applications parviennent à rapporter pas mal de sous à leurs développeurs, et certains studios sont même devenus spécialistes du domaine.

Pokémon Go fait partie de ces jeux gratuits avec microtransactions. Et force est de constater que les millions de joueurs à travers le monde ne l’utilisent pas tous gratuitement. Loin de là, même, parce que les revenus générés par Pokémon Go se chiffrent désormais en centaines de millions de dollars.

Items de Pokémon Go

Acheter des Pokéballs dans Pokémon Go, ça rapporte à Niantic

Encore un record à ajouter à la liste de ceux battus par Pokémon Go.

200 millions de dollars pour Pokémon Go

C’est Sensor Tower qui nous propose cette estimation : en seulement un mois d’existence, Pokémon Go aurait permis à ses développeurs de gagner plus de 200 millions de dollars, rien de moins.

C’est d’autant plus impressionnant si l’on considère la disponibilité de l’application : peu de pays ont pu profiter de Pokémon Go dès ses débuts. En particulier, les Français ont dû se montrer assez patients.

Mais pas aussi patients que les Japonais. En effet, le Japon, pourtant le pays qui a vu naître les Pokémon et où l’on trouve encore aujourd’hui la plus grande base de fans les plus dévoués, a dû attendre plus de deux semaines avant de pouvoir chasser les monstres de poche.

Une sortie japonaise qui s’est d’ailleurs faite particulièrement remarquée du côté des revenus générés par Pokémon Go. En effet, si l’on observe les revenus générés au cours du temps, on peut voir une nette augmentation le jour de cette sortie japonaise.

On peut voir sur le graphique ci-dessous que, jusqu’à la sortie de Pokémon Go au Japon, les revenus générés par l’application étaient du même ordre que ceux générés par le jeu Clash Royale. C’est donc le Japon et ses fans qui ont permis aux revenus de Pokémon Go de s’envoler.

Revenus de Pokémon Go

Les revenus de Pokémon Go n’augmentent pas qu’un peu

Et ça ne risque pas de s’arrêter là : pas plus tard que ce week-end, Niantic a étendu la disponibilité de son titre à pas moins de 15 nouveaux pays asiatiques. Une expansion qui ne devrait pas s’arrêter là et qui promet donc encore de beaux jours pour les comptes en banque de Niantic.