Encore un bug de haute voltige dans Google Maps

Google Maps a franchi un cap important cette semaine. Désormais, la vue satellite du service couvre presque la totalité du globe. Google est finalement parvenu à ses fins, mais cela ne s’est pas fait sans peine… et surtout sans bug.

En réalité, en dépit de l’indéniable savoir-faire et expertise de ses ingénieurs, le service de cartographie de la firme ne fonctionne pas toujours comme prévu. Les bugs sont en effet nombreux, notamment sur la vue Street View.

Il se passe parfois de drôles de choses dans Google Maps

Il se passe parfois de drôles de choses dans Google Maps (capture écran)

Mais voilà, tous les bugs ne jouent pas forcément dans la même catégorie et certains d’entre eux sont beaucoup plus… voyants.

Quand un portail interdimensionnel (ou pas) apparaît dans Google Maps

C’est précisément le cas de cette nouvelle anomalie repérée dans les rues de Jersey City, dans l’État du New Jersey.

Accessible à ces coordonnées, le bug en question montre l’image d’une rue… directement incrustée dans le bitume de la route. Un peu comme si un portail interdimensionnel avait tout d’un coup décidé de s’ouvrir au passage de la Google Car, sans prévenir.

Mais bien sûr, dans la pratique, ce n’est pas du tout le cas. En réalité, en observant les environs, on constate que l’image incrustée dans la route est celle d’une bâtisse se trouvant un peu plus loin dans la rue. Même la voiture garée devant correspond.

Il semblerait donc que les algorithmes de Google Maps se soient quelque peu emmêlé les pinceaux en générant cette vue.

Un problème d’incrustation

Aussi impressionnant qu’il soit, ce bug n’est pas réellement le premier du genre et un bug similaire s’est produit sur un parking. Nous en avions même parlé dans cet article. Et encore une fois, le souci provenait d’une vue incrustée directement dans le sol, une vue qui semblait avoir été prise à quelques mètres plus loin.

En soi, il n’est d’ailleurs pas surprenant de voir les algorithmes de Google Maps commettre de tels impairs. Street View est en effet un service extrêmement complexe, en ce sens qu’il repose sur un assemblage d’un nombre invraisemblable de photos.

Des photos qui ne sont pas toujours exposées de la même manière et qui ont parfois du mal à retranscrire la notion de mouvement. Reste qu’il est rassurant de constater que même une entreprise aussi puissante que Google est parfois confrontée à de vilains bugs.

Mots-clés googlegoogle maps