Encore un drone inspiré des ailes des oiseaux

Des ingénieurs de l’Université d’Australie du Sud se penchent actuellement sur la conception d’un tout nouveau genre de drone, baptisé ornithoptère. Tandis que les drones qui sont aujourd’hui sur le marché sont dotés d’hélices ou d’ailes statiques, leur permettant de voler, le prototype qu’ils sont en train de développer dispose de véritables ailes, à l’instar de ceux des oiseaux.

Selon les chercheurs, l’ornithoptère sera ainsi capable de faire pas mal de mouvements que les drones classiques ne sont pas en mesure de réaliser.

Photo d'un oiseau-mouche

Photo de Domenic Hoffmann. Crédits Pixabay

Pour voler, dans le sens littéral du terme, cet appareil bat vraiment des ailes, ce qui lui offre une plus grande rapidité. Et grâce à cette particularité, classique dans la nature, mais innovante dans le domaine de la conception de drones, l’ornithoptère devrait devancer les drones actuels.

Jusqu’ici, l’ornithoptère ne présente que des avantages

À l’instar d’un véritable oiseau, ce prototype, doté de quatre ailes peut donc planer et même effectuer d’étonnantes acrobaties. En planant tel un ULM, l’ornithoptère économisera alors beaucoup plus d’énergie que ses cousins à rotors. Ce qui lui permettra de parcourir des distances plus élevées.

Cet appareil est aussi capable de gagner de la hauteur, en flèche, à une vitesse remarquable, grâce à l’effet clap and fling, un système permettant à ses ailes de battre en se touchant, lui offrant une poussée étonnante.

Ce prototype dispose en outre d’un gouvernail de profondeur et de direction. Grâce à ces derniers, l’ornithoptère bénéficiera d’une capacité de rotation accrue. En plus des manœuvres acrobatiques, ces éléments permettent une transition rapide entre les vols horizontaux et verticaux.

À lire aussi : Au Minnesota, les drones servent à garder un oeil sur les nudistes

L’efficacité de ce nouvel appareil est juste incroyable

Parmi les avantages offerts par cet ornithoptère, son système de décrochage dynamique est l’un des détails les plus importants à souligner. En effet, afin de rapidement réduire la vitesse de cet appareil, les ailes font office de parachute. Cette fonctionnalité est indispensable lorsque l’utilisateur s’en sert dans des lieux encombrés.

Finalement, comme l’ornithoptère peut planer, voler rapidement et tout d’un coup prendre de l’altitude en flèche, ce drone rassemble les meilleures qualités des avions et des drones à hélices, sans hériter des handicaps de ces derniers.

Comme nous l’avons indiqué, ce concept en est encore à sa phase de développement, mais nous ne manquerons pas de vous tenir informé des prochains développements.

Mots-clés dronesingéniérie