Encore un Google Maps Bombing de toute beauté

Décidément, sur la toile, les géants du web ne sont jamais à l’abri de mauvaises surprises. Le dernier en date à avoir fait les frais des trolls d’internet est Google. Il y a quelques jours, son célèbre service de cartographie a été victime de ce que l’on peut appeler un « Google Maps Bombing. »

Récemment, de nombreux repères en rapport avec des blagues que seuls les utilisateurs de Twitch peuvent comprendre sont apparus sur une carte correspondant à la ville de Kagman, dans les îles Mariannes. L’apparition de ces bornes fait suite à la découverte d’une rue baptisée « Pepega Avenue », par les internautes.

Une femme se tenant le visage dans les mains

Photo de Anthony Tran – Unsplash

Il faut savoir que Pepega fait référence à un emoji populaire sur Twitch qui est une version déformée du personnage de fiction « Pepe the Frog », popularisé par le comics « Boy’s Club. »

Pepega Avenue, une rue devenue virale grâce à Félix Lengyel

Sur les réseaux sociaux, cette histoire a beaucoup fait parler d’elle et pour cause. Tout est parti du compte du célèbre streamer Twitch Félix Lengyel, également connu sous le pseudonyme xQc. En effet, c’est à travers lui que les internautes ont découvert l’existence de « Pepega Avenue. »

Étant donné que la majorité de sa communauté est familière avec Twitch, il n’en aura pas fallu plus pour rendre cette rue virale. Pour s’amuser, ces derniers ont décidé d’ajouter d’autres repères que seuls les utilisateurs de Twitch comprendront.

Google Maps prend les choses en main

Pendant quelques jours, les utilisateurs qui ont consulté la carte de Kagman sur Google Maps ont pu voir qu’elle était infestée par plusieurs repères qui ne correspondaient à aucun lieu existant dans la vie réelle. Sur une capture d’écran publiée sur la toile, on peut voir des endroits baptisés « PepegaReading », « Mr. Cow ‘s Chair Emporium » ou encore « Felix’s PVC Shop Survival Situations. »

Pour une personne lambda, ces bornes n’auront aucun sens. Toutefois, l’œil aiguisé d’un utilisateur de Twitch saura déceler la blague qui se cache derrière ces bornes étranges. Fort heureusement, cette situation n’a pas duré longtemps. En effet, après que le Google Maps Bombing soit devenu viral, la firme de Mountain View a pris les choses en main.

Google Maps a rapidement supprimé les repères créés par les utilisateurs de Twitch. Désormais, tout est revenu à la normale dans la ville de Kagman. On rappellera tout de même que cet épisode de Google Maps Bombing n’est que le dernier d’une longue lignée. A croire que le collaboratif a aussi ses limites.

Encore un Google Maps Bombing de toute beauté

Encore un Google Maps Bombing de toute beauté

Mots-clés googlegoogle maps