Enfin un moyen de survivre aux chaleurs extrêmes ?

Le réchauffement climatique est un réel problème dont les conséquences se font sentir partout dans le monde. Ses répercussions se manifestent, entre autres, par des vagues de chaleur qui deviennent de plus en plus fréquentes. Au début du mois d’août, par exemple, la température a atteint 50 °C en Californie. Pour se protéger de ces hautes températures, les foyers utilisent principalement des climatiseurs.

De prime abord, l’efficacité de ces appareils ne fait aucun doute. Pourtant, leur utilisation participe également à la hausse de la température globale.

Une photo de la vallée de la mort
Image par jplenio de Pixabay – image recadrée

Il est donc primordial de trouver une meilleure alternative à ces appareils. C’est la raison pour laquelle une équipe de scientifiques chinois, de l’université de Zhejiang, a développé un textile innovant baptisé « metafabric ».

Le tissu est tissé avec des nanoparticules de dioxyde de titane, qui renvoient la majorité des rayons solaires. D’après Wired, des vêtements confectionnés avec ce matériau semblent constituer une solution plus durable.

A lire aussi : Ce métal bizarre conduit bien l’électricité mais pas la chaleur

Des nanoparticules de dioxyde de titane couplées avec du téflon

Afin de tester l’efficacité du metafabric, les chercheurs ont mené deux expérimentations. Concrètement, ils ont habillé un étudiant d’un gilet dont les moitiés, de gauche et de droite, avaient une composition différente. L’une était en metafabric et l’autre en coton. Le sujet est ensuite resté exposé au soleil pendant une heure. Les chercheurs ont constaté que la partie protégée par le metafabric était de 5 °C plus fraiche que l’autre.

Pour la deuxième expérimentation, les scientifiques ont opté pour un sujet non humain, car la durée d’exposition au soleil était plus longue. Néanmoins, ils ont utilisé un simulateur de peau humaine. Tout comme pour la précédente expérience, les résultats étaient concluants.

Yaoguang Ma, l’auteur principal de la recherche, a expliqué que le metafabric possède des propriétés similaires à celles des vêtements SPF. Ce sont, à titre de rappel, des vêtements anti-UV spécialement conçus pour filtrer et bloquer les rayons du soleil. Outre le dioxyde de titane qui absorbe les UV, l’invention embarque également du téflon, qui renvoie la lumière ultraviolette.

A lire aussi : Des chercheurs ont développé un panneau solaire qui se déploie tout seul en présence de chaleur

Un textile doté des propriétés d’un miroir

Le metafabric agit ainsi comme un miroir pour protéger son porteur des effets mortels de la canicule. Sa mise à disposition auprès du grand public permettrait de réduire considérablement les blessures et les décès pouvant être occasionnés par la chaleur. Par la même occasion, elle diminuerait également les besoins en climatisation.

Différentes applications pourraient être attribuées à ce matériau. Il pourrait être utilisé pour réguler les températures dans les tentes, les bâtiments et le transport de produits froids (par exemple, aliments, vaccins, etc.)